• Performances applicatives

D'un point de vue applicatif, le Core i9-9900T s'avère parfois capable de taquiner le 9700K, mais aussi chuter sous le 9600K lorsque la charge entraîne une consommation élevée, avec les conséquences que nous avons notées en page 2 concernant les fréquences de fonctionnement.

 

 

Sans surprise compte tenu des résultats précédents, la moyenne donne un Core i9-9900T devançant de 8% le 9600K, il doit tout de même abandonner près de 15% au Core i7-9700K. Face à la concurrence rouge, il s'approche du niveau d'un Ryzen 5 2600X, mais ne peut absolument rien face au 3600X par exemple.

  

Ces résultats qui pourront paraître un tantinet décevants, sont en définitive logiques, compte-tenu du TDP autorisé, surtout en conservant le 14 nm, et donc l'impact sur les fréquences de fonctionnement.

 

 

• Performances Ludiques

Poursuivons nos évaluations par les tests ludiques. Même si ce processeur ne se destine pas forcément aux joueurs, il est toujours utile de vérifier son comportement en jeu. Pour rappel nous visons une situation de limitation CPU dans ces tests précis, en pratique le GPU sera bien souvent le facteur limitant bien avant le processeur central. Là aussi les performances comparatives fluctuent suivant la charge induite par les différents moteurs 3D.  

 

 

Cette fois, le 9900T finit derrière le Core i5-9600K, l'écart le séparant toutefois des 9700K/9900K est en baisse, tout ce beau monde étant davantage regroupé pour ces tâches. La comparaison avec les rouges est elle aussi bien plus flatteuse, puisqu'il parvient à devancer tous les CPU zen et Zen+, et ne lâche en définitive que 7% au plus rapide des Zen 2. Clairement, jouer avec ce CPU est tout sauf problématique. 

 

 

Voilà pour les performances passons aux mesures de consommation page suivante.




Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !