• Encodage H.264

Nous utilisons HandBrake et encodons en 2 passes une vidéo FHD à l'aide du codec H.264 en utilisant un bitrate vidéo de 3,5 Mo/s et sans ré-encoder la piste audio (passthru) dans un conteneur de sortie MKV, avec les options avancées suivantes :

ref=6:subq=7:trellis=0:bframes=3:b‐adapt=2:direct=auto:me=umh:merange=16:analyse=all:open‐gop=0:rc‐lookahead=50:level=4.1:no‐fast‐pskip=1:no‐mixed‐refs=0:no‐weightb=0:no‐mbtree=0.

handbrake1

 

Pour ces tâches qui peuvent s’avérer elles aussi souvent très longues, les nouveaux venus apportent de très jolis gains sur la génération précédente. De quoi devancer le 9900K pour les deux Ryzen 7, toutefois le Ryzen 5 3600X échoue à prendre l'ascendant sur le 9700K, même s'il n'en est pas très loin. Le Ryzen 9 3900X est tout simplement le plus rapide du panel de test, on imagine déjà le 3950X en action... 

 

 

 

• Encodage H.265

Nous utilisons toujours HandBrake, mais nous encodons cette fois une vidéo UHD en 2 passes à l'aide du codec H.265 en utilisant un bitrate vidéo de 7 Mo/s et sans ré-encoder la piste audio (passthru), dans un conteneur de sortie MKV.

 

handbrake1

 

En passant sous H.265, les puces des rouges reculent légèrement dans la hiérarchie face à leurs concurrentes, tout du moins en Zen(+). Avec la seconde itération de l'architecture vedette d'AMD, les choses changent notablement, les 3700X/3800X devançant toujours significativement le Core i9-9900K, quant au Ryzen 5, il prend cette fois sa revanche sur le Core i7-9700K malgré un déficit de 2 cœurs physiques, mais l'avantage du nombre logique.

 

 

Page suivante, nos CPU s'attaquent au domaine du rendu de scènes 3D.




Les 32 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !