• Burn baby burn !

Sur le 3900X, les réglages automatiques prévus par ASUS sont bien présents, mais nous allons tabler sur une consommation standard du processeur pour l'OC - ce qui est réglable via le Ryzen Master - afin de garder les mêmes conditions de chauffe des VRMs. Le graphique suivant montre les écarts de températures selon différentes consommations :

 

 

Alors pour le coup, c'est frais, très frais même chez ASUS et sa Crosshair VIII Hero en proposant une alimentation d'une fraîcheur incomparable ! Le système ne bouge pas d'un poil et même à 150 W, ce qui assure un OC déjà bien correct sur le 3900X vers les 4,1 GHz sur tous les cœurs. Mais le résultat est encore plus impressionnant quand on voit que les températures mesurées ne sont valables que sur la moitié des VRMs, autrement dit nous sommes loin de la consommation maximale. Mais une ombre se dessine dans tout ça, c'est que ce système est absolument surdimensionné : il augmente le prix d'une carte mère dédiée à une gamme consumer dont même le gros 16 cœurs annoncé ne changera probablement pas la donne. Nous dirons comme les Anglo-saxons que la carte est future proof, mais là c'est à la fois impressionnant et de trop.

 

asus rog crosshair viii wifi - image ir au repos [cliquer pour agrandir]asus rog crosshair viii wifi - image ir à 95W [cliquer pour agrandir]asus rog crosshair viii wifi - image ir à 150 w [cliquer pour agrandir]

De gauche à droite : images infrarouges de la carte mère au repos / en charge 95 W / en charge 150 W 

 

• Comment que ça sonne ?

Basée autour d'un chipset ACL1220 et des fameux DAC ESS Sabre en 24 bits, mais malgré toutes les annonces marketing du fabricant c'est du moyen niveau audio. Pas de condensateurs film, pas d'amplificateur maison et une implémentation basique : pour du haut de gamme c'est décevant. Et les mesures RMAA ne nous rassurent guère sur ce sujet :

 

 

Nous sommes loin des promesses du fabricant qui transmet de ce fait les valeurs théoriques du DAC - présent uniquement sur la sortie casque au passage, désolé pour les possesseurs de 5.1 - plutôt qu'une mesure totale sur le circuit. Une erreur fréquente, qui apporte souvent un décalage plus fort dû aux perturbations environnantes et aux imperfections du circuit. Ici la construction basique nous amène une dynamique mangée et des distorsions peu agréables d'ordre impair, même si le taux est faible ne sous-estimez pas l'oreille humaine pour vous rappeler ce qu'elle n'aime pas.

 

asus crosshair viii hero wifi - thd [cliquer pour agrandir]asus crosshair viii hero wifi - imd [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation)

 

Sur une écoute au final c'est mi-figue mi-raisin, le résultat n'est pas extrêmement mauvais, mais la musique manque totalement de vie et semble plate. Les basses sont au passage mal rendues et brouillonnes, par contre les aiguës restent correctes. Si vous voulez jouer sans débourser à côté c'est bon, mais dans le cas des fans de cinéma et de musique le son est plat et parfois agressif - un comble pour les amateurs de musiques puissantes comme le classique ou le métal - ce qui est très limite à ce tarif de voir un système son à peine plus performant que des cartes à 200€.

 

• Verdict

comptoir 4stars

Cette carte mère de chez ASUS est le flagship du fabricant pour le grand public :  redoutable en refroidissement, des VRMs massives et une construction solide, nous restons déçus de par le fait que la carte ne se focalise que sur l'aspect overclocking avec une orientation concernant puissance de calcul plutôt que d'être un véritable coeur multifonction de l'ordinateur. Surprenant pour ASUS, la suite logicielle parait moins travaillée - ou pas mise à jour - et, défaut plus classique, la qualité de l'audio n'est pas terrible pour une carte mère à ce prix. Car cette ROG Crosshair VIII Wi-Fi est trop chère - environ 460€ - avec une surtaxe du Wi-Fi qui fait mal et une alimentation trop grosse. Certes, elle n'en reste pas moins une excellente carte et elle fera le bonheur des amateurs de LN2, mais une construction plus équilibrée et un tarif plus proche de la concurrence aurait été la bienvenue au lieu de la carte extrême qui nous est présentée, d'autant plus qu'il existe des modèles encore au-dessus chez ASUS...
rog crosshair viii hero wifiasus rog crosshair hero wifi notation

corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 

 



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !