• Et alors, ça donne quoi ?

Pour chaque jeu, nous avons fait 3 mesures minimum, et ça peut aller jusqu'à 6 selon les titres. La moyenne des mesures est reportée à la décimale près. Soit nous avons utilisé les benchmarks intégrés, soit procédé à une mesure via FRAPS sur un déplacement le plus reproductible possible. Nous avons au préalable fait "chauffer" la carte via GPU-Z afin de mettre GPU Boost 3 en action et d'éviter le grand yoyo des fréquences durant les mesures selon les conditions de température. Cette chauffe a été réalisée 4 minutes avant chaque benchmark

 

 

Au final, le résultat entre CPU est très variable : des titres peinent à différencier les 2 options alors que ce n'est absolument pas le cas pour d'autres. 4 en particulier, ne mettent pas Ryzen en lumière, à savoir X-Plane 11 31% plus rapide sur Skylake, 29% pour The Witcher 3, 36% pour Mafia 2 et 22% pour ArmA 3. Par contre sur nos jeux testés, aucun ne conduit à la victoire de Ryzen. Quand les nombres sont proches, il s'agit avant tout d'une limitation du GPU sur le moteur utilisé. Baisser les options graphiques permet d'augmenter le gap entre Skylake et Ryzen. Toutefois, en conditions réelles de jeu, avec un tel GPU, c'est ce genre de paramétrages auquel nous tendons tous.



Sommaire

1 • Préambule
2 • Protocole et configurations
3 • Résultats
4 • Verdict ?

Les 47 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !