• Performances synthétiques

Nous débutons nos tests synthétiques par AIDA64 et ses outils de mesure "mémoire" dans un premier temps. La configuration retenue est pour rappel de 2400 MHz en Dual Ranked, le mode le plus performant chez les deux constructeurs. Du côté des débits en lecture, les 2 Threadripper se positionnent légèrement en deçà des puces Intel à 4 canaux, tout du moins dans le mode testé, l'activation de NUMA les faits repasser devant pour ce test avec plus de 70 Go/s.

 

 

Pas besoin de changer le mode de gestion de la mémoire pour voir les 2 Threadripper prendre l'avantage du côté de l'écriture mémoire cette fois.

 

 

Au niveau de la copie mémoire, les puces Intel et AMD à 4 canaux sont relativement proches.

 

 

Au niveau de la latence, le mode testé à savoir UMA entraîne une latence dégradée par rapport aux autres puces Ryzen ou la concurrence. En passant sous le protocole NUMA, on revient aux environs de 80 ns pour rappel. 

 

 

Dernier test d'AIDA64 retenu, CPU QUEEN est fortement parallélisable ce qui permet aux multicœurs massifs de creuser un écart conséquent (si l'on excepte le FX qui est peu efficace en termes d'IPC). Le Threadripper 1950X devance le Core i9-7900X de près de 20%, lui-même au coude à coude avec le 1920X. Les 16 et 12 cœurs font le job dans ce test.

 

 

Dernier test de cette section et beaucoup moins synthétique pour le coup, Fritz Chess Benchmark permet de mesurer les performances des CPU lors des calculs de l'intelligence artificielle sur une partie d’échecs. Le logiciel permettant de gérer jusqu'à 16 processus en parallèle, les Core i7-6950X, i9-7900X et Threadripper 1950X/1920X ne peuvent donc profiter intégralement de leurs 20, 24 et 32 threads. Les derniers-nés d'AMD s'inclinent face à la concurrence mais aussi les Ryzen octocœurs.

 

 

Voilà, c'est terminé pour les benchs synthétiques, passons à présent à des tests un peu plus pratiques.

 




Les 18 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti trolls !ouverts aux ragoteurs logués