• UMA, NUMA et Game Mode

Comme nous l'écrivions précédemment, Threadripper est en fait composé de 2 dies Zeppelin actifs, disposant chacun de leur propre contrôleur mémoire. A l'image d'une carte mère bi-socket, il est nécessaire de gérer la manière dont les données sont réparties en fonction du canal mémoire, rattaché à tel ou tel CPU (die pour Threadripper). Le protocole UMA pour Uniform Memory Access, permet comme son nom l'indique de considérer l'intégralité de l'espace mémoire comme uniforme. Ce n'est toutefois pas exactement le cas, puisque selon que les données à traiter soient présentes sur un canal mémoire lié à un CPU ou à l'autre, la latence d'accès à ces dernières pourra varier largement.

 

A contrario, le mode NUMA (Non Uniform Memory Access) permet avec l'assistance du système d'exploitation, de tenter d'agencer les données pour qu'elles soient stockées sur un canal mémoire du CPU qui les traitera. L'idée de départ est simple et logique, mais comme souvent, l'efficience de ce protocole variera grandement selon les applications, c'est pourquoi AMD désactive ce dernier par défaut. Il est toutefois possible de l'activer via Ryzen Master (redémarrage imposé) en passant l'option Memory Access Mode de Distributed (UMA) à Local (NUMA). Notons qu'AMD indique que les performances auront tendance à être supérieures en jeu avec NUMA, alors que les applications préféreront généralement le mode UMA. Les profils Ryzen Master Game Mode et Creator Mode activent en conséquence le protocole adéquat.

 

Activation NUMA Ryzen Master [cliquer pour agrandir]Le réglage du protocole mémoire sous Ryzen Master

 

Nous avons décidé de tester les impacts pratiques de ces protocoles respectifs en commençant par les tests du sous-système mémoire à l'aide d'AIDA64. On constate une supériorité absolue de NUMA à ce niveau, avec des gains substantiels en lecture mémoire (+24.5%) et latence (-24%).

 

 

Les tests mémoires sont bien beaux, mais quid d'applications plus pratiques ? C'est beaucoup moins rose, car si on peut noter quelques gains selon les applications, on remarque également des contre-performances notables dans certaines autres. Au final, le mode NUMA / Local s'avère en moyenne 5% moins rapide, ce qui explique sa désactivation par défaut de la part d'AMD.

 

 

Et les jeux dans tout ça ? En sus des UMA / NUMA, nous ajoutons les résultats du profil Game Mode de Ryzen Master. Ce dernier implique le passage en NUMA, mais désactive également un die (8 cœurs) et active l'option Legacy Compatibility Mode. Cette fois, le protocole NUMA s'avère productif avec un gain moyen de plus de 5%, il est toutefois variable selon les jeux et parfois contre productif (Crysis 3). Le Game Mode permet de faire encore un peu mieux en moyenne, de quoi revenir au niveau d'un 1800X sur notre panel avec parfois des performances supérieures (Project CARS, X-Plane 11) mais souvent similaires voire légèrement inférieures (Civilization VI, Hitman).

 

 

Voilà, c'est terminé pour cette partie, passons au protocole de tests page suivante





Les 18 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti trolls !ouverts aux ragoteurs logués