• Verdict

ryzenNous voici au bout de cette preview, et l'absence préjudiciable des principaux concurrents nous limite forcément dans l'analyse que nous pouvons tirer de ces différents tests. Il est toutefois possible via extrapolation de situer les nouveaux venus, et il semble acquis qu'une fois encore, AMD a judicieusement choisi le tarif des Ryzen 3 pour attaquer Intel là où ça fait mal. Les Core i3 les plus onéreux devaient déjà composer avec le Ryzen 5 1400 plus performant, les moins chers devront à présent subir la concurrence de ces Ryzen 3. On notera à ce sujet que la stratégie d'AMD d'un die pour attaquer tous les marchés avec des moyens réduits, est une réussite mais montre aussi ses limites, en particulier avec ces R3. Au-delà du déficit de rentabilité que doit constituer l'utilisation d'une puce à 8 cœurs, pour n'en activer que 4 dans un segment à fort volume comme celui de ce créneau tarifaire, l'efficacité énergétique régresse quelque peu alors qu'elle était dans le segment supérieur à l'avantage d'AMD. Rien de dramatique toutefois, le concepteur n'avait de toute façon probablement pas d'autres choix vu ses moyens ; il sera intéressant de vérifier ce que donnera cette même stratégie dans le segment enthusiast, avec 2 dies Zeppelin accolés pour créer Threadripper. Mais tout vient à point à qui sait attendre, les réponses ne sauraient tarder vu la proximité du mois d'août. Pour revenir aux Ryzen 3, la désactivation du SMT par rapport au R5 1400 entraîne une perte d'un peu plus de 13 % pour le 1300X, bien aidé par ses fréquences élevées. Ces dernières lui permettent même de limiter à 5 % les pertes dans le domaine ludique, un joueur n'hésitera donc pas bien longtemps entre ces deux-là ! Le petit frère aka R3 1200 ne dispose pas de cet atout côté fréquence, il bénéficie toutefois comme tous les Ryzen de coefficients libres, de quoi compenser une bonne partie du handicap de départ par ce biais, et ce même si notre exemplaire s'est montré moins coopératif que le reste de la gamme à ce niveau.

 

En résumé, les Ryzen 3 ne déçoivent pas et se positionnent exactement là où on les attendait, c'est-à-dire à un tarif inférieur à la concurrence pour des performances similaires ou supérieures. Bien sûr, tout cela demandera à être approfondi et précisé lorsque nous aurons tous les éléments en main. Il n'en demeure pas moins qu'AMD signe là une troisième réussite consécutive et devrait en toute logique reprendre de précieuses parts de marché à son rival dans les mois à venir, à moins que ce dernier ne se lance dans une guerre des prix pour maintenir sa position dominante. Cela reste malgré tout peu probable vu l'attachement que met Intel à soigner avant tout ses marges, on ne pourra de notre côté que se féliciter du retour aux affaires d'AMD. Cela démontre également que c'est bien aux constructeurs de concevoir des produits suscitant l'intérêt et pas aux éventuels clients d'acheter des produits par "charité" ou pour maintenir un ersatz de concurrence. Lorsque le produit est bon, comme c'est le cas ici, nul besoin de se forcer pour lui trouver des qualités justifiant une préférence à l'acquisition face à la concurrence !

 


noctua 40 bequiet 40 topachat amd 40 Logo G.Skill 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition des éléments de test.





Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !