• Les Core ix-2xxx

Intel nous a fait parvenir pour mener à bien nos tests un Core i7-2600K, deux Core i5 (2400 et 2400S) et un Core i3-2100. MAJ 06/02/2011, Intel nous a fait parvenir un Core i5-2500K depuis. Visuellement ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau et hormis les références inscrites sur l'IHS qui protège toujours le die sur cette série 1155, bien malin qui arrive à les différencier :

 

Core ix Sandy Bridge

  Core i7-2600K / Core i5-2400 / Core i3-2100

 

En les retournant, on note de légères différences au niveau des composants CMS entre i3 et i5/7, mais cela reste subtil. Intel conserve le principe des points de contact adopté depuis le LGA775, on en retrouve ici 1155 et à moins d'être un grand malade comme Pascal, désespéré de pouvoir compter les cheveux lui restant sur le caillou s'est lancé toutes sortes de défis de comptabilisation, je vous invite à me croire sur parole !  (NDPM : t'es viré !)

 

Core ix Sandy Bridge dos

Les mêmes de dos (c'est le meilleur profil de Thibaut à propos et de préférence la nuit !)

 

Face à un CPU LGA 1156, quelles différences ? Eh bien pas grand chose en fait, les détrompeurs du CPU sur le socket sont décalés pour éviter le montage par erreur d'un CPU 1156 sur une carte mère 1155 ou vice et versa, pour le reste les dimensions sont les mêmes. 

 

Core i5 Sandy Bridge et Core i5 Lynnfield

Core i5-2400 / Core i5-760

 

Et sur l'autre face what happens ? Eh bien un point de moins (si si, Pascal a bien vérifié !! ) mais cela reste fort similaire au global, à se demander ce qui a poussé Intel à nous pondre un nouveau socket, certainement pas des critères d'encombrement physique, qui a dit commerciaux ?

 

Core i5 Sandy Bridge et Core i5 Lynnfield

Idem, vue sur l'autre face

 

Un petit tour par CPU-Z pour vérifier les caractéristiques des différents CPU. Pas de surprise ici, on retrouve les 4 coeurs et 8 threads pour le Core i7-2600K qui est doté d'hyperthreading, les 8 Mo de cache L3 sont bien présents. Du côté Core i5-2400,  le cache de troisième niveau tombe à 6 Mo, l'hyperthreading disparait mais le CPU conserve les 4 coeurs de son grand frère. Enfin le Core i3-2100 ne conserve que 2 coeurs mais retrouve l'hyperthreading et le L3 chute à 3 Mo. Notons que les fréquences s'appuient à présent sur un baseclock de 100 MHz au lieu de 133 MHz sur Lynnfield. 

 

CPUZ i7-2600K [cliquer pour agrandir]CPUZ i5-2400 [cliquer pour agrandir]CPUZ i3-2100 [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Nous avons décidé comme à notre habitude de pousser un peu nos CPU histoire de voir leurs limites en termes de fréquence.  Une sombre histoire de synchronisation des fréquences limite fortement l'overclocking par le bus puisqu'au-delà de 107 MHz la stabilité n'était plus au rendez-vous ! Bref en dehors du coefficient point de salut, d'où l'importance des versions K !

 

Nous avons donc joué avec notre 2600K histoire de voir ce qu'il avait dans le ventre. En se limitant à 1,35V et en activant la fonction Internal PLL voltage apportée par le bios 1053 de notre Asus P8P67 Deluxe, nous avons pu atteindre 4,6 GHz de manière totalement stable sous 1h d'OCCT. Encouragés par ces résultats prometteurs nous avons fixé à 1,45v la tension et nous avons atteint 5.3GHz parfaitement benchables mais non stables sous OCCT. Une élévation de tension supplémentaire aurait certainement permis de stabiliser le CPU mais cette dernière était déjà élevée pour le process 32nm.

 

 CPUZ Core i7-2600K 4,6GHz [cliquer pour agrandir]CPUZ Core i7-2600K 5,3 GHz [cliquer pour agrandir]

 Cliquez pour agrandir

 

Voilà c'est tout côté CPU voyons les plates-formes accompagnant ces derniers.




Les 78 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !