• Wolfenstein II : The New Colossus

Wolfenstein 3D est considéré comme l'ancêtre des FPS modernes, un nom difficile à porter en conséquence, même s'il faut bien reconnaître que le petit dernier s'en sort avec les honneurs. Développé par le studio suédois MachineGames, il s'appuie bien entendu sur l'id Tech 6 dans sa dernière révision utilisant Vulkan. On y incarne comme d'habitude Blazko le barjot, célèbre tueur de nazis, dans un récit temporel alternatif se déroulant en 1962, après la défaite des USA lors de la Seconde Guerre mondiale. Le résultat visuel est plutôt sympathique et distinctif, du fait de l'usage de voxels. Le jeu est maintenu à jour via Steam et nous mesurons les performances sur un déplacement reproductible à partir d'une sauvegarde personnelle, à l'aide de MSI Afterburner, toutes les options au max couplées au TSSAA 8TX. À noter que nous désactivons le Variable Rate Shading pour les Turing, ce dernier pouvant apporter des gains, mais au prix d'une éventuelle dégradation visuelle selon l'agressivité retenue au niveau des réglages de l'option.

 

wolfenstein t [cliquer pour agrandir]

"Aiguise-moi ça !!" dixit major Dutch !

 

C'est une domination des rouges au sein de ce jeu depuis son lancement face à Pascal, la GTX 1080 Ti FE s'inclinant devant la RX Vega56 en QHD. Ce n'est plus vraiment la même histoire face à Turing, les Navi n'apportant que des gains limités face à leurs devancières. On assiste à une égalité entre 2060 FE et RX 5700, ainsi qu'entre 2070 FE et RX 5700 XT. À noter que l'activation du VRS donne l'ascendant aux deux cartes vertes, les nouvelles venues ne supportant pas cette feature que nous activerons en profil équilibré lors des prochains tests et jeux le supportant.

 

 

 

• World War Z

World War Z est l'adaptation vidéoludique du roman éponyme de Max Brooks, qui suit la tentative de survie de différents groupes autour du globe, ravagé par une pandémie, transformant les êtres humains infectés en zombies. Le jeu vidéo est signé Saber Interactive et édité par Focus Home Interactive (si avec ça on n'a pas d'interactivité). Il s'agit d'un survival horror, où il faudra abattre le maximum de zombies pour espérer survivre, ceux qui font dans la dentelle n'ont qu'à passer leur chemin. Le jeu s'appuie sur le moteur 3D maison, le Swarm Engine. Le résultat visuel obtenu est correct, sans crever les plafonds. On notera également que le jeu a été développé avec une grande proximité d'AMD et qu'il supporte les API DX11 et Vulkan. Nous mesurons les performances via Frameview sur la scène du benchmark intégré, avec le profil Ultra couplé au TAA. Le jeux est comme à l'accoutumée maintenu à jour via Steam.

 

visuel World War Z [cliquer pour agrandir]

"Poussez pas, il y en aura pour tout le monde !!"

 

C'est une domination totale des rouges au sein de ce jeu depuis son lancement, les RX 5700 finissent donc ces tests sur une bonne note, en jouant dans la cour de TU104, la plus petite au niveau d'une 2070 SUPER, quant à la plus rapide, elle se mesure avec succès à la 2080 FE.

 

 

Récapitulons tout cela page suivante.




Les 85 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !