• Verdict

elmo neil patrick harrisNous voici au terme de notre second tour des technologies RT et DLSS. Le fait est que pour l'instant seules les Geforces RTX gèrent et accélèrent ces effets par des transistors dédiés. Certaines cartes Pascal depuis la GTX 1060 6G et les GTX Turing le peuvent via des shaders cores usuels, avec des résultats sur Metro Exodus qui sont incompatibles avec une bonne expérience de jeu, comme on a pu le mesurer. Mais avec la version 1.0.1.3 du jeu, et des pilotes peaufinés, on arrive sur nos deux cartes à quelque chose de pas mal pour peu que vous sachiez régler les options graphiques en amont de manière réfléchie. Si vous vous souvenez, les premiers tests sur ce titre donnaient tous le DLSS comme très flou, tellement que ça en devenait moche. Mais sur ce que nous avons pu voir, ce n’est absolument plus le cas. C'est donc un exemple presque idéal au final de ce que le DLSS peut apporter en étant régulièrement mis à jour via le modèle DNN, né de la centralisation des données des usagers de RTX. Et si on ressent déjà le besoin en UHD surtout mais en WQHD aussi d'utiliser le DLSS sur une RTX 2080 Ti, le gain que cela procure sur une RTX 2060 est tout sauf bénin. Ce boost qui est apporté dans ce jeu est bénéfique, et il l'est d'autant plus que ça ne se fait pas au détriment de la qualité d'image. On a quand même noté une dégradation non pas de l'image intrinsèque, mais de la richesse des éléments lointains comme les arbres dans notre page dédiée mais ceci est imputable au DLSS qui calcule dans une définition inférieure moins précise. Mais ce n'est pas marquant puisque justement ce sont des éléments lointains. La RayTracing restitue une part de vérité dans les éclairages, et même si ça reste subtil, on commence petit à petit à discerner tous les loupés de la rastérisation sur ce type d'opérations. Certes c'est pas le jeu idéal pour le voir, mais c'est plus flagrant que pour le dernier Tomb Raider. Un jeu contemplatif monde ouvert est une indication majeure, et si les développeurs pouvaient mettre de l'huile de coude pour TES 6 ou Cyberpunk 2077, nous serions ravis. Car comme nous l'avons dit, la scène gagne en réalisme, mais ce n'est pas encore l'explosion des mirettes.

 

Le résultat final pour Metro Exodus est doublement une bonne surprise comparé à celui de Tomb Raider. Malgré la grosse config qu'il faut pour le jeu, le DLSS apporte un boost de performances appréciable que toute RTX saura apprécier également puisque nous avons mesuré cela avec les RTX extrêmes de la gamme. Ensuite il ne floute pas l'image ou en tout cas moins que le TAA qui est imposé. C'est un espoir donc pour les possesseurs de Geforce RTX de voir que cette techno est donc soumise à évolution, la vérité du lancement n'est pas celle des mois d'après. Contre-partie, il faudra systématiquement un peu de temps pour que les réseaux neuronaux apprennent (DNN Model, toussa) pour délivrer un résultat propre. Mais Nvidia a besoin de ce suivi pour promouvoir ses cartes RTX, autrement il les tue dans l'oeuf. Quant au RayTracing, le mode Elevé est donc celui qui est tout indiqué pour obtenir un bon taux d'images par seconde sans sacrifier les bénéfices visuels, et avec DLSS obligatoire.

 


Logo Asus Logo G Skill bequiet 40 noctua 40 nvidia 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test




Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !