• Évolution des fréquences

Pour jauger l'ampleur des éventuelles baisses de fréquences induites par les limites de température et consommation imposées aux MSI GTX 1660 Gaming X et Gainward GTX 1660 Pegasus OC, nous avons mesuré la fréquence de son GPU en tâche de fond sous forte charge (The Witcher III en QHD), soutenue durant 30 min. Nous affichons ensuite les résultats dans le graphique suivant.

 

Lors du test des versions Ti, ces dernières atteignaient instantanément sa limite de TDP, conduisant à une baisse de fréquence immédiate et une oscillation de cette dernière du fait de cette consigne maximale atteinte, ce n'est pas le cas de leurs petites sœurs. En effet, elle n'atteignent jamais leur limite de consommation, ce qui conduit à une courbe de fréquence beaucoup plus "propre" mais qui se trouve impacté par la température. Ce mode de fonctionnement ressemble beaucoup plus à GPU Boost 3.0 que la version 4.0. Toutefois dans le cas de la Pegasus OC, nous devrions perdre 7 bins avec ce dernier alors que nous n'en comptons que 6. De même la MSI ne perd que 3 bins pour un delta de 6°C entre les 2 cartes, bref nous regarderons ce point plus en détail dans les semaines à venir et nous avons sollicité en parallèle NVIDIA pour expliciter ce comportement. 

 Evolution des fréquences GPU

Evolution de la fréquence GPU des GTX 1660 MSI Gaming X et Gainward Pegasus OC

 

 

• Overclocking

Jusqu'où peut-on pousser notre cartes ? Nous utilisons NV Scanner pour trouver l'offset maximum stable du GPU après avoir augmenté au maximum la limite de consommation et température : ce dernier se situe à 60 MHz sur la carte de MSI. De quoi atteindre 2025 MHz sous charge lourde pour cette dernière. C'est presque aussi bien pour la Gainward Pegasus OC qui obtient un offset à 90 Mhz pour une fréquence finale juste au-dessus des 2 Ghz. Rappelons à toutes fins utiles qu'il ne s'agit pas d'une science exacte et que tout ceci dépend grandement de la qualité du GPU, déterminée à la grande loterie du silicium.

 

Cela correspond à des gains respectif (Gaming X / Pegasus OC) d'environ 3% et 4,6%, par rapport aux fréquences moyennes atteintes par défaut (dans les mêmes conditions de test). La mémoire s'est montrée beaucoup plus coopérative puisque nous avons poussé cette dernière à 2450 MHz (9,8 Gbps), soit un gain de 22,5% pour la MSI et pratiquement du même ordre pour la Gainward (2425 MHz). De quoi gagner un peu plus de 10% sous The Witcher III pour les 2 cartes, au prix d'une consommation qui progresse de 5 W (+4%) pour la MSI et 8 W pour la Gainward. Cela n'a pas d'impact sur la température ou les nuisances sonores de la première, mais pas la seconde (+3°C / + 2,3 dBA).

 

GTX 1660 overclockées [cliquer pour agrandir]

Gainward GTX 1660 Pegasus OC (gauche) & MSI GTX 1660 Gaming X (droite) overclockées

 

Page suivante, passons justement aux mesures de bruit et températures.




Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués