• Verdict

Nous voici parvenus au terme de ce dossier, et il est certain qu'à la vue des résultats obtenus par la RX 590, cette dernière ne révolutionnera pas l'offre dans ce créneau tarifaire. Pas que la carte soit mauvaise, loin de là, mais en fait elle propose un petit peu plus qu'une RX 580, pour un peu plus cher. Elle dispose toutefois de l'intérêt psychologique de devancer sans contestation possible la GTX 1060 sur notre échantillon de tests, ce qui n'était pas le cas de toutes les Radeon RX 580. Les écarts restant tout de même réduits et au prix d'une consommation en forte hausse, on peut légitimement s'interroger sur le bien fondé d'un tel lancement. Détaillons tout cela.

 

p30

 

 

• Du vieux avec du neuf ?

box sapphire

Polaris 10 a été lancé fin juin 2016, soit il y a pratiquement 2 ans 1/2. Dans le microcosme hardware, une telle durée de vie est plutôt synonyme d'obsolescence et mise à la retraite du composant. Certains peuvent donc s'interroger sur la pertinence de relancer aujourd'hui une référence (Polaris 30) s'appuyant sur une nouvelle puce gravée avec un procédé plus performant, mais avec une "vieille" architecture et sans aucune évolution des caractéristiques, si ce n'est la fréquence. Comme nous l'avons déjà évoqué, le 12 nm ne correspond pas à un nouveau palier de gravure, mais à une optimisation du 14 nm existant. Le choix d'AMD de n'utiliser que les gains de performances au niveau des transistors, se privant ainsi de ceux possibles côté densité, permet de s'affranchir de la conception de nouveaux masques de gravures, très onéreux, puisque les dies sont strictement identiques d'un point de vue optique. Un décision qui n'est pas dénuée de sens, le surcoût des masques ne serait rentabilisé (potentiellement plus de dies gravés au sein des Wafers produitsqu'à raison de ventes conséquentes des nouvelles puces, ce qui n'est pas acquis vu l'ancienneté de l'architecture et l'imminence supposée de son successeur. Nous pouvons donc supputer qu'AMD ait toujours besoin de GPU (plus suffisamment de stock) pour continuer à alimenter le segment Mainstream en attendant, mais que Navi n'est pas encore prêt (au niveau de la mise au point, des Yields ou tout simplement des allocations de fabrication) pour une production en masse via le 7 nm de TSMC. Utiliser le 12 nm de GlobalFoundries (ou Samsung) de cette "façon", permet à moindre coût d'augmenter légèrement les performances de l'existant dans ce créneau, et ainsi temporiser tout en augmentant les revenus par le biais d'une référence plus chère. Ceci n'est bien-entendu qu'une hypothèse, mais elle parait plausible et expliquerait ce lancement quelque peu anachronique. Ce dernier laisse tout de même à penser que le successeur (NAVI) n'arriverait pas avant plusieurs mois, ceux qui espéraient une commercialisation début 2019, y verront probablement un mauvais présage pour leurs espoirs. Wait and see une fois encore.

 

 

• AMD Radeon RX 590

Annoncée à 279$, la RX 590 se retrouve aux alentours des 300 € en boutique, même si l'effet nouveauté et l'approche des promotions pré-fêtes de fin d'année génèrent des fluctuations significatives selon les enseignes. C'est en définitive une cinquantaine d'euros de plus que les premiers prix en RX 580 8 Go (hors promotions exceptionnelles), face aux plus onéreuses, l'écart est moindre voire inexistant. AMD propose en bundle 3 jeux AAA (The Division 2, Devil May Cry 5, Resident Evil 2) à paraître, les acquéreurs de RX 580 n'auront l'accès qu'à 2 parmi les 3 (au choix), ce qui peut avoir tendance à réduire encore davantage le différentiel financier entre les deux références. Du côté de la concurrence, les GTX 1060 6 Go sont également moins chères pour bon nombre d'entre-elles, là aussi le bundle pourra compenser pour certains, avec 3 jeux d'un côté contre deux (Monster Hunter Wolrd + Fornite) de l'autre. Enfin, le créneau supérieur est de manière générale, notablement plus cher (~400 €), toutefois, des promotions ponctuelles permettent de réduire parfois considérablement le différentiel tarifaire, et ainsi rendre par moment délicate la situation de la 590. 

 

D'un point de vue prestations, on peut regretter qu'AMD se soit cantonné à de la GDDR5 8 Gbps, alors que des puces 9 Gbps auraient permis à la nouvelle venue de créer un écart plus important que celui existant. Deux raisons peuvent expliquer ce choix : d'une part le côté financier, des puces certifiées au palier supérieur sont  nécessairement plus chères, ce qui peut être handicapant dans le segment Mainstream où le tarif prend une importance accrue. D'autre part, la consommation serait encore plus élevée, le sous-système mémoire étant responsable d'une partie tout sauf négligeable de la consommation totale de la carte. A ce sujet, c'est le plus gros point noir que l'on puisse adresser à la Nitro+ SE de Sapphire, un niveau de consommation qui approche parfois dangereusement celui d'une Vega56 de référence, pour des performances largement moindres. Le constat est encore plus attristant face à la GTX 1060, malgré cela, les températures et les nuisances sonores sont sous contrôle, du fait de l'efficacité du refroidisseur, si l'on excepte l'étage d'alimentation qui a fort à faire avec un niveau de consommation peu courant dans cette gamme.   


amd 40 bequiet 40 Logo G Skill logo Intel nvidia 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test




Les 59 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués