• Assassin's Creed : Origins

Ubisoft a mis en stand-by durant 2 ans sa célèbre franchise Assassin's Creed, qui commençait à sérieusement s’essouffler. C'est le studio de Montréal qui a développé Origins, retranscrivant l’Égypte à la fin du temps des pharaons, pour découvrir l'origine des Assassins via l'AnvilNext 2.0. Ce moteur maison dédié aux mondes ouverts, est également utilisé pour d'autres titres (For Honor, Ghost Recon Wildlands, Steep) de l'éditeur Français. Le résultat visuel est plus que réussi, mais lourd aussi, comme bien souvent avec ce moteur. Le jeu est maintenu à jour via Uplay et nous utilisons le benchmark intégré avec les options au maximum, couplées au SMAA.

 

Assassin's Creed Origins [cliquer pour agrandir]

Eh Gilbert, tu vas rire : y-a un croco juste derrière toi !

 

Avec ce jeu qui vit lui aussi un de ses derniers tests au sein de notre panel (prochainement remplacé par son successeur Odyssée), les écarts sont plus réduits (une vingtaine de pourcents entre Ti, une petite trentaine entre leurs petites sœurs) .

 

 

 

• Deus Ex : Mankind Divided

Cinquième opus de la saga Deus Ex, l'histoire de Mankind Divided prend place 2 ans après les événements de Human Revolution. Dans un univers Cyberpunk, on retrouve les questions philosophiques concernant l'évolution de l'homme au travers de nos sociétés informatisées et "l'augmentation" mécanique des corps humains pour un jeu mêlant RPG et infiltration. Pour animer tout cela, Eidos Montréal s'est appuyé sur le Dawn Engine, moteur 3D propriétaire qui trouve ses origines au sein du Glacier d'IO Interactive. À l'origine DX11, un patch lui a ouvert la compatibilité DX12, point amélioré par les versions suivantes. Le jeu est maintenu à jour via STEAM, nous utilisons le preset Maximum, mais supprimons tout MSAA, véritable gouffre à performance. Nous testons les cartes à l'aide du benchmark intégré sous DX12 pour chacune d'entre-elles.

 

Screen Deus Ex : Mankind Divided [cliquer pour agrandir]

C'est juste une fuite d'huile m'sieur l'agent !

 

Ce test reste très lourd pour les GPU en UHD, les gains sont au mieux d'une grosse trentaine de pourcents entre génération, on s'approche toutefois de la zone de confort avec la RTX 2080 Ti.

 

 

Petite tour au Pays de Galles page suivante.




Les 115 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués