• Températures

Nous utilisons les sondes internes monitorées via GPU-Z en tâche de fond durant 20min de charge GPU sévère pour mesurer la température des processeurs graphiques. Nous laissons ensuite les cartes au repos durant 20mn avant de mesurer à nouveau la température des GPU. Les cartes sont installées dans notre boîtier Cooler Master Cosmos II, spacieux et disposant d'une ventilation efficace. Nous reportons systématiquement la température du GPU le plus chaud s'il y en a plusieurs. Au repos, tous les GPU sont parfaitement refroidis, même si les cartes coupant leurs ventilateurs dans ces conditions atteignent des valeurs plus importantes d'une grosse dizaine de degrés, les Strix ne faisant pas exception. En charge, le résultat est très correct avec 71°C pour la 1080 et 66°C pour la 1070. Du coup, Asus disposait d'une marge pour "laisser filer" 4 à 5°C à ce niveau et réduire les nuisances sonores en ajustant son profil de ventilation, dommage.

 

 

 

• Imagerie thermique

Pour préciser notre avis quant à l'efficacité thermique du refroidisseur des Asus 1070 et 1080 Strix Gaming, rien de mieux qu'une petite séance d'imagerie infrarouge à l'aide de notre caméra thermique Fluke Ti110.

Caméra thermique

 

Au repos, les 2 cartes sont parfaitement refroidies, et ce en toute logique. En charge la température monte notablement, et ce malgré les backplates occultant le champ de vision. Les valeurs mesurables les plus élevées se retrouvent comme souvent au niveau de l'étage d'alimentation dont les échancrures laissent apparaître des composants de puissance au dos. Ces derniers se stabilisent à respectivement 71 et 76°C, soit des températures très raisonnables pour ces composants.

 

Image Thermique Asus GTX 1070 Strix Gaming OC au repos [cliquer pour agrandir]Image Thermique Asus GTX 1070 Strix Gaming OC en charge [cliquer pour agrandir]

Imagerie thermique de l'ASUS GTX 1070 Strix Gaming OC (au repos et en charge)

 

Image Thermique Asus GTX 1080 Strix Gaming OC au repos [cliquer pour agrandir]Image Thermique Asus GTX 1080 Strix Gaming OC en charge [cliquer pour agrandir]

Imagerie thermique de l'Asus GTX 1080 Strix Gaming (au repos et en charge)

 

Finissons nos mesures par la consommation de la nouvelle venue.

 

• Consommation des cartes seules

Pour déterminer la consommation des cartes graphiques, nous avons mis au point un nouveau protocole s'appuyant sur un riser PCIe 16X à partir duquel nous soudons des fils de cuivre pour "extraire" les alimentations 12V et 3.3V fournies par ce port. Nous mesurons ensuite les tensions et intensités sur ces alimentations ainsi que celles externes (connecteurs PCIe à 6 ou 8 pins) à l'aide de 3 pinces ampèremétriques Fluke 325 pour calculer la consommation réelle des cartes.

 

Pince ampèremétrique

 
 
• Consommation au repos

Au repos, la GTX 1070 Strix Gaming fait aussi bien que la carte de référence ce qui est une bonne chose vu l'appétit très modéré de cette dernière dans ce mode. C'est moins bien du côté de la 1080 à l'instar des autres modèles alternatifs, visiblement la multiplication de phases étant quelque peu contre-productive à ce niveau, rien de dramatique pour autant. Ecran éteint, NVIDIA n'ayant pas inclus de mécanisme d'économie similaire à ZeroCore Power, les GeFORCE se voient donc distancées par les RADEON même si les 1070 (et 1080 FE), profitent à nouveau des bénéfices du 16 nm pour réduire la valeur absolue dans ce mode.

 

 

• Consommation en charge

La charge est générée par une session prolongée de The Witcher III qui est un jeu très gourmand pour les GPU à l'heure actuelle. L'Asus GTX 1080 Strix Gaming consomme une trentaine de watts supplémentaires par rapport à la Founders Edition soit + 19% tout de même ! Pour autant, elle s'en sort relativement bien comparée aux autres "customs". La situation est similaire du côté 1070 avec une vingtaine de watts supplémentaires soit + 16%. En valeur absolue, ces cartes restent  tout de même relativement "raisonnables".

 

 

• Efficacité énergétique

Afin d'évaluer l'efficacité énergétique des cartes, nous réalisons un indice basé sur les performances et consommations respectives de ces dernières lors des sessions de mesure. Bien entendu cet indice ne représente que la situation au travers du jeu mesuré, ici The Witcher III. Comme toujours avec les cartes customs qui vont chercher les derniers pourcents de performances, l'efficacité énergétique en pâtit quelque peu. A ce niveau, les Asus font tout de même partie des bons élèves et profitent des facultés de l'architecture Pascal à ce niveau !

 

 

Passons à l'overclocking et au verdict page suivante.




Sommaire

Page n°1 : Préambule
Page n°2 : Asus GTX 1070 & 1080 Strix Gaming
Page n°3 : Prestations & nuisances sonores
Page n°4 : Températures / IR / Consommation
Page n°5 : Overclocking & Verdict

Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués