• Ryse : Son of Rome

Ryse : Son of Rome est le jeu développé par Crytek pour le lancement de la XBox One afin de démontrer les possibilités graphiques de la dernière née de Microsoft. Si de ce point de vue le résultat fut une réussite, l'intérêt du jeu est plus discutable pour certains, toujours est-il qu'il emploie le CryEngine dans sa version la plus récente et qu'il est maintenu à jour via Steam. Nous poussons les options au maximum avec l'AA temporel activé (pas de SSAA) et nous mesurons un déplacement reproductible à l'aide de Fraps.

 

screen Ryse : Son of Rome [cliquer pour agrandir]

Pascal et son casque, plus seyant qu'une moumoute ! - Cliquez pour agrandir

 

Développé spécifiquement pour une architecture CGN, il ne fait pas de doute que Ryse est apprécié des Radeon, la GTX 960 finissant encore une fois à bonne distance de la R9 285.

 

graph Ryse : Son of Rome

 

Poursuivons avec un jeu qui fait coller le slip de trouille pour citer notre Titi national !

 

 

• The Evil Within

Le survival horror a trouvé un représentant tout à fait honorable avec ce jeu développé par le studio Japonais Tango Gameworks. Le moteur utilisé est l'IDTech 5, c'est à dire le moteur 3D OpenGL du dernier jeu d'ID Software à savoir RAGE qui permet de gérer très efficacement la pénombre et les ombres, ce qui convient parfaitement à ce type de jeu. Le jeu est maintenu à jour via STEAM, nous désactivons le cinemascope, le limiteur d'ips et poussons toutes les options au maximum, couplées avec le SMAA avant de mesurer un déplacement reproductible à l'aide de Fraps.

 

screen The Evil Within [cliquer pour agrandir]

Bon ben c'est la merde, j'ai encore zappé le parapluie ! - Cliquez pour agrandir

 

Cette fois, les cartes du caméléon reprennent des couleurs, la GTX 960 devance donc sa concurrente désignée en 1080P et fait jeu égal en 1440P.

 

graph The Evil Within

 

Poursuivons avec une expérience narrative qui ne vous prendra pas par la main page suivante :




Les 129 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !