• NVIDIA GeForce GTX 590

Nous avons reçu de la part d'Asus et NVIDIA deux GTX 590. Elles sont évidemment très proches en termes esthétiques et technique comme nous allons nous en rendre compte, les 2 cartes sont identiques à la décoration près. Le PCB arbore lui aussi le traditionnel noir bien plus seyant que le rouge ou vert (enfin c'est un avis personnel). La carte s'avère très légèrement plus longue qu'une GTX 580 puisqu'elle atteint 28 cm, si c'est indéniablement mieux que les 30,5 cm de sa concurrente désignée, cela demeure une belle "bête" à caser dans les boitiers exigus.

 

ASUS GTX 590 recto [cliquer pour agrandir]ASUS GTX 590 verso [cliquer pour agrandir]

La GeForce GTX 590 ASUS - Cliquez pour agrandir

 

GTX 590 recto [cliquer pour agrandir]GTX 590 verso [cliquer pour agrandir]

La GeForce GTX 590 de référence - Cliquez pour agrandir

 

Côté ventilation, NVIDIA a choisi à l'instar d'AMD une position centrale pour son ventilateur, par contre, ce dernier d'un diamètre de 8cm abandonne la turbine radiale pour un design hélicoïdal axial à 9 pales plus classique. Nous verrons en fin de dossier les nuisances sonores et refroidissement de chaque solution. Cette disposition permet, tout comme c'était le cas sur la carte d'AMD, d'espacer au maximum les GPU et faciliter leur dissipation tout en assurant le flux d'air nécessaire au refroidissement du switch PCIE maison et de l'étage d'alimentation à 10 phases. Le dos de la carte n'est qu'en partie recouvert par des contre-plaques mélangeant métal et plastique afin de rigidifier le PCB et lui permettre de supporter le poids des radiateurs GPU en aluminium, disposant eux aussi d'une chambre à vapeur à base de cuivre à leur base.

 

GTX 590 nue [cliquer pour agrandir]ventirad GTX 590 [cliquer pour agrandir]les deux radiateurs de la GTX 590 [cliquer pour agrandir]

Cliquer pour agrandiiiiiiiir

 

Pour alimenter la bête, deux connecteurs PCIE à 8 pins sont là aussi nécessaires et le caméléon les a tout aussi logiquement positionnés au sommet de la carte. A côté de ces derniers, NVIDIA y a apposé son logo éclairé par une petite LED, cela ajoute une touch of class à cette GTX  590 qui respire la qualité de fabrication lui donnant un côté certes subjectif, mais plus haut de gamme que sa concurrente. Côté panel, alors qu'AMD faisait chemin inverse par rapport aux 6950/70 en libérant l'intégralité de la partie supérieure pour le flux d'air, NVIDIA l'a réduit sur la GTX 590 pour caser les 3 ports DVI Dual Link et le mini Display Port.

 

 

GTX 590 connecteurs PCIE [cliquer pour agrandir] GTX 590 connecteurs [cliquer pour agrandir]

Cliquer pour agrandiiiiiiiir

 

Poursuivons la description de notre GTX 590 par GPU-Z qui la reconnait parfaitement dans sa version 0.5.2. Si la carte embarque bien deux GF110 complets, les fréquences sont par contre en baisse sensible (-21% pour le GPU et  -15% pour la mémoire) par rapport au haut de gamme mono-GPU du caméléon. La mémoire se répartit en deux fois 1,5 Go (3 Go en tout mais seule la moitié est accessible par GPU) adressée en 384 bits.  Notons qu'au repos les fréquences retrouvent les mêmes valeurs que les autres cartes à base de fermi.

 

GPUZ GTX 590 [cliquer pour agrandir]GPUZ : fréquences au repos [cliquer pour agrandir]

Cliquer pour agrandir

 

Concluons notre page dédiée à la GTX 590 par une copie d'écran GPUZ de notre Asus GTX 590. Fidèle à sa tradition, le constructeur Taïwanais a poussé les fréquences de base afin de se démarquer d'un rien dans les tests face à ses rivales des autres marques, pour autant pas évident que les 5 MHz sur le GPU et 1MHz sur la mémoire change vraiment la donne... 

 

GPUZ Asus GTX 590

 

C'est fini pour notre second monstre, si là aussi vous désirez allez plus loin sur l'architecture des GPU utillisés, nous vous invitons à consulter le dossier consacré à ces derniers. Page suivante, la description du protocole de test retenu.




Les 153 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !