• Performances en refroidissementT

Voilà le moment délicat, la mesure des températures en charge. Pour cela, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant nos processeurs surmontés du Grand Macho. Le GPU ne sera équipé que de l'Accelero S1 Plus pour ce test. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante :

 

 

Il a du souffle et, heureusement, le Commander C33 s'en sert. Les températures relevées sont d'un bon niveau et restent dans le tiers haut de notre panel de test. Le processeur profite bien du 120 mm auquel il est collé, tout comme notre carte graphique apprécie le flux d'air brassé par les deux énormes ventilateurs de façade. Les autres points de mesure sont également bien lotis dans ce gros boîtier ouvert. Les mesures effectuées avec le petit ventilateur régulé sont données à titre indicatif et nous permettent de constater qu'il n'est pas là pour faire de la figuration. Le 120 en extraction contribue parfaitement à l'extraction de l'air chaud qui pourrait stagner dans le boîtier. Nous enregistrons unelégère hausse des températures lorsque sa vitesse est réduite. 

 

Le Commander C33 au repos [cliquer pour agrandir]Le Commander C33 pendant la cuisson [cliquer pour agrandir]

On ne note pas d'excès pendant la cuisson

 

• Et avec 140W à dissiper ?

 

Si l'on augmente le TDP du processeur, le Commander C33 n'en fera encore qu'une bouchée. Les températures relevées sont en hausse, logiquement. Le flux d'air est suffisant pour que le processeur ait assez de marge pour travailler sans la moindre crainte d'une surchauffe. 



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !