• Présentation

 

L'avant du boîtier et ses panneaux en verre [cliquer pour agrandir]L'arrière du Scorpion II [cliquer pour agrandir]

Le Scorpion II en marche

 

Chieftec Scorpion II

COULEUR Gris
FAMILLE

Moyen tour

DIMENSIONS (EN MM)

505 x 202 x 436

POIDS

6.9 kg

MATÉRIAUX Acier, plastique et verre trempé
FORMATS DE CARTE

ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 2
BAIES 2,5" 2
Slots PCI 7
RESTRICTIONS

CPU : 166 mm

GPU : 349 mm

PSU : 190 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 2xUSB 3.0 / 1xUSB 2.0 / E/S jack audio
VENTILATION FOURNIE

3 x 120 à l'avant 1 x 120 à l'arrière

PRIX OFFICIEL

90 €

Pour 90 € Chieftec propose un boîtier, qui sur le papier est lourdement armé. Nous avons un modèle qui fait la part belle à la transparence. Mais avant de parler de ses attributs, voyons les dimensions. Le Scorpion II est un modèle ATX de 505 mm de hauteur, 202.5 mm de largeur et 436 mm de profondeur. Constitué d'acier léger principalement, de plastique et de verre trempé, il reste un poids plume avec seulement 6.9 kg à vide.

 

La connectique externe sur le boîtier [cliquer pour agrandir] 

La façade est équipée d'un panneau en verre trempé fumé. Le logo de la marque est placé sur le bas et l'on peut entrevoir les trois ventilateurs installés derrière. La plaque de verre est fixée sur un cadre en plastique robuste. De chaque côté, nous voyons des évents qui servent à laisser passer l'air frais vers les ventilateurs. À priori ça n'est pas très ouvert et nous ne manquerons pas de le vérifier.

 

En grimpant sur le boîtier, nous trouvons la connectique externe. Elle est placée en avant du châssis et se compose de deux ports USB 3.0, d'un port USB 2.0, des jacks audio HD et des boutons de mise en route de la machine. Plus en arrière, toujours sur le dessus, nous trouvons un emplacement de ventilation protégé par un filtre magnétique alvéolé. L'espace peut accueillir deux ventilateurs de 120 ou un radiateur de 240 mm.

 

Le panneau vitré [cliquer pour agrandir]Et la façade avec et sans cache [cliquer pour agrandir]

Les espaces vitrés sur le Scorpion II

 

L'arrière du boîtier et le côté droit restent assez classiques. À droite le panneau est plein, tandis qu'à l'arrière nous pouvons voir un agencement dans les standards actuels. Le bloc d'alimentation sera au fond, nous avons ensuite sept slots d'extension et un emplacement de 120 mm occupé. L'I/O Shield termine la marche. En dessous nous aurons droit à un filtre extractible sur l'emplacement d'alim et dont le maillage est un peu plus étroit qu'au-dessus.

 

On termine sur le panneau de gauche. Il s'agit d'une plaque de verre trempé plein format, avec un cadre noir. Voilà.

 

dimesions scorpion ii

 

Petit tour chez Alain

La partie carte mère une fois la vitre déposée [cliquer pour agrandir]Derrière le plateau, on peut mieux agencer le câblage c'est vrai [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du boîtier une fois débarassé de ses panneaux

 

Pour accéder au coeur du boîtier, il faut retirer pas moins de six vis moletées. Une fois libéré, on dépose dé-li-ca-te-ment la plaque de verre. La vue est dégagée sur un espace compartimenté. Le cache est ouvert sur le côté pour laisser paraitre le bloc d'alim et possède également une aération et un passe-cloison protégé sur l'avant.

 

Derrière la façade nous pouvons voir les ventilateurs. Il s'agit de trois ventilateurs Rainbow RGB Ring (1200 tpm) de la marque. L'emplacement ne pourra accueillir qu'un radiateur de 240 mm malgré les trois emplacements. Nous retrouvons le même ventilateur en extraction, sur l'arrière. Le dessus est enfoncé, afin de permettre la mise en place de moulins supplémentaires ou d'un radiateur jusqu'à 45 mm d'épaisseur.

 

Le plateau de carte mère peut accueillir des modèles au format ATX et inférieurs. Nous trouverons trois passe-cloisons sur la droite, tous dépourvus de protection. Le reste de l'espace est perdu.

 

 

Voici le Rainbow RGB 120 en extraction [cliquer pour agrandir]Les trois Rainbow RGB 120 en aspiration sur la façade [cliquer pour agrandir]

Plein de ventilation colorée sur ce modèle

 

Nous pouvons retourner le châssis pour contempler l'arrière. On vous parle d'espace perdu, car on pouvait y voir deux emplacements permettant d'installer des SSD. Par contre, de l'autre côté Chieftec a préféré placer un système de management de câble qui sera finalement bien utile (bon, il faut prendre le temps aussi !).

 

Sous le compartiment, nous trouvons une baie 3.5" équipée de racks amovibles. La baie est placée en face du bloc d'alimentation. Juste derrière le plateau, vous trouverez ensuite deux supports 2.5" à la verticale. Et enfin, le Hub est le même que celui du G1. Il permet de gérer jusqu'à six ventilateurs et deux canaux RGB. La connectique est propriétaire, donc il faudra passer par des modèles maison si vous voulez profiter de toutes les options disponibles. Sur le dock, vous trouverez des boutons de gestion de l'éclairage, des effets ou de la vitesse de rotation (60%, 75% et 100%). Une télécommande RF est mise à disposition pour que vous n'ayez pas à ouvrir constamment le boîtier pour le manipuler. Bien entendu, un câble est livré afin que vous puissiez gérer le tout via le logiciel de votre carte mère.

 

• Montage

Il y a de la place pour du watercooling aussi [cliquer pour agrandir]La mise en place ne réserve aucune mauvaise surprise. Tout se passe le plus simplement du monde et la place ne manque pas pour passer les mains et connecter les différents câbles. Aucun système de fixation rapide n'est disponible, il faudra alors jouer du tournevis, mais nous avons l'habitude. Au programme des restrictions, vous n'aurez pas à vous en faire. Le Scorpion II dispose de 166 mm au niveau du socket, 349 mm pour les GPU et 190 mm pour le bloc d'alimentation.

 

Le tarif constaté pour le Scorpion II se situe autour des 90 € généralement. Pour le prix, le boîtier est plutôt bien équipé, mais sera-t-il efficace ? C'est ce que nous allons voir de ce pas !




Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !