• Présentation

 

La façade du A500 TG [cliquer pour agrandir]L'arrière train du boîtier  [cliquer pour agrandir]

Le Thermaltake A500 Aluminum TG

 

 

Tt A500 Aluminum TG
COULEUR Gris et noir
FAMILLE

Moyen tour

DIMENSIONS (EN MM)

560 x 236 x 510

POIDS

14.8 kg

MATÉRIAUX Aluminium, acier, verre trempé
FORMATS DE CARTE

ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 6
BAIES 2,5" 1 + 6 (3.5" convertibles)
Slots PCI 8 + 2
RESTRICTIONS

CPU : 160 mm

GPU : 420 mm

PSU : 220 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 2xUSB 3.0 / 1xUSB Type-C / 2xUSB 2.0 / Audio 
VENTILATION FOURNIE

1 x 120 mm en extraction 2 x 120 en aspiration

PRIX OFFICIEL

environ 220 €

Le A500 n'a rien à envier à son frangin Level 20 GT au niveau du gabarit. S'il perd quelques centimètres par-ci par-là, il n'en reste pas moins imposant et vous aurez besoin de place. L'engin culmine à 560 mm, pour 236 mm de largeur et 510 mm de profondeur. Le verre est présent pour apporter de la masse et la structure en aluminium permet d'économiser quelques lombaires. On parle tout de même d'un modèle de 14.8 kg vide ici.

 

Les panneaux vitrés [cliquer pour agrandir]

 

La connectique externe sur le A500 TG [cliquer pour agrandir]On vous parlait de design épuré, c'est le cas. La façade du modèle est lisse, ne laissant apparaitre qu'un logo sur le bas. La connectique externe est placée sur le dessus. Elle se compose de deux ports USB 3.0, deux ports USB 2.0, un port USB Type-C et les E/S audio. On continue sur un dessus lisse et la jointure apparente met le holà à nos espérances : la structure externe n'est pas faite d'une seule pièce ! Pas grave, c'est bien fait, alors on pardonne. 

 

La connectique externe est située sur le dessus. Nous avons à portée de main deux ports USB 3.0, un USB Type-C, deux ports USB 2.0, les E/S audio HD et les boutons de mise sous tension de la machine. Le reste du dessus est plein, ne laissant rien paraitre de ce qui se cache dessous.

 

L'arrière ne fait pas dans l'excentricité. On trouve un emplacement d'alimentation sur le fond, dix slots d'extension dont deux à la verticale, un emplacement pour ventilateur de 120 occupé et l'I/O Shield. Le reste de l'espace, juste au-dessus, n'est pas aéré sur ce boîtier.

 

Avant, sans façade et dessous. le A500 dans tous les sens ! [cliquer pour agrandir]

Avec et sans façade, ainsi que le large filtre à poussière

 

La dernière de l'extérieur [cliquer pour agrandir]

 

En dessous, on trouve une plaque d'aluminium moulée qui fait office de support pour le châssis, ainsi qu'un vaste filtre à poussière.

 

Nous arrivons aux panneaux latéraux. Ils sont tous deux faits de verre trempé de 4 mm d'épaisseur et teinté. Nous trouvons un bouton rotatif sur chacun d'eux qui permet d'ouvrir l'accès. Les deux ouvrants sont sur charnières, ce qui facilite d'autant plus les manipulations. Les panneaux ne sont pas en plein format et ont une forme "d'étoile". Quatre branches partent de chaque coin, ce qui nous fait penser à cette forme. L'espace laissé libre de chaque côté est occupé par des évents, sur le dessus et l'avant du châssis.

 

De l'extérieur, le modèle à beaucoup de cachet. Allons voir comme il est fait en d'dans !

 

 

 

 a500 tg dimentions

 

Petit tour chez Alain

Sans le panneau, côté carte mère [cliquer pour agrandir]Derrière le plateau [cliquer pour agrandir]

L'intérieur est vaste, mais contient peu d'équipement

 

L'accès est simple sur ce modèle : on tourne le bouton, on tire parce que c'est tenu par des aimants et ça s'ouvre. Les panneaux sur charnières peuvent être déposés pour gagner du poids lors des manipulations.

 

Une fois la vue dégagée on découvre un espace compartimenté. Le cache du fond est largement aéré pour laisser respirer les éléments qui s'y trouveront et une fenêtre est découpée sur le côté pour faire apparaitre votre alimentation. Nous avons également un support de riser (optionnel) et deux passages protégés pour y passer les câbles d'alimentation de vos cartes graphiques si vous êtes gourmand.

 

Malgré les apparences, le A500 n'accueillera que de la carte mère au format ATX max sur son plateau. L'espace autour est conséquent, ce qui permet de travailler confortablement. De nombreux passages sont disponibles pour le management du câblage. Trois passages protégés sont disposés sur le côté, entre le plateau et la baie de stockage. Cette baie, modulable equipée de tiroirs, peut supporter jusqu'à quatre disques durs de 3.5" ou quatre de 2.5". La place ne manque pas et vous pourrez en installer encore quatre (2x2).

 

Alimentation et supports 3.5 [cliquer pour agrandir]LE support SSD [cliquer pour agrandir]

Stockage et alimentation à l'arrière

 

L'aération du boîtier est confiée à trois ventilateurs de 120 mm. Nous en trouvons deux en façade, qui soufflent sur la baie de stockage et un en extraction. Ils tourneront à 1000 tpm, ce qui laisse espérer de bonnes prestations sur le plan des nuisances sonores.

 

Retournons le châssis pour découvrir l'arrière du plateau. Tout est fait pour que le rangement soit soigné, panneau en verre oblige. La partie centrale est occupée par des bandes de velcro qui serviront à canaliser le câblage. La découpe d'accès à l'arrière de la carte mère est immense, tout comme les ouvertures prévues pour le branchement des unités de stockage.

 

On trouve de ce côté plusieurs emplacements additionnels. Un support amovible de 2.5" est placé derrière le plateau, tandis qu'une baie de deux fois 3.5" est placée sous le compartiment du fond. Point de réhobus ni de RGB sur ce modèle, c'est dit !

 

• Montage

Config en place !  [cliquer pour agrandir]Le montage se fait très facilement dans ce châssis plutôt vaste. Il faudra jouer du tournevis pour fixer alimentation, carte mère, carte graphique et les petites unités de stockage sur leurs emplacements respectifs. Si vous décidez d'utiliser les racks 3.5" pour vos SSD, sachez qu'ils sont positionnés très en avant. La mise en place du connecteur Power SATA est alors délicate si votre alimentation n'est équipée que de connecteurs à 90°. Il en résultera une certaine contrainte sur le connecteur de l'unité de stockage.

 

Nous ne faisons face à aucune contrainte à l'intérieur puisque le boîtier dispose de 160 mm (seulement ?!) d'espace pour le ventirad, jusqu'à 420 mm pour le GPU (295 mm avec la baie HDD) et 220 mm pour le bloc d'alimentation. La ventilation aura de la place pour être renforcée. En plus des trois moulins livrés, vous pouvez en installer un supplémentaire sur l'avant ou les remplacer par trois de 140 mm. L'arrière se contente d'un seul modèle de 120 et le haut du boîtier peut accueillir trois 120 ou deux 140 mm. Le watercooling n'est pas en reste puisque les emplacements de ventilation sont compatibles avec des radiateurs aux dimensions identiques (360/420 à l'avant, 360/280 au-dessus et 120 à l'arrière). Le montage effectué dans les règles de l'art (ou presque en tout cas...), il est temps de tout refermer pour faire chauffer la bête.

 

Avant d'aller plus loin, parlons du prix. Le modèle était annoncé à 269 € ce qui ne laisse aucun doute quant à son positionnement haut de gamme. On le trouve dorénavant autour des 220 €.




Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !