• verdict

Thermaltake View 37 RGB Edition [cliquer pour agrandir]Il est temps pour nous d'en finir avec le View 37 RGB. On le trouve bien plus sympathique que son ancêtre le View 28 testé il y a un an, et on vous dit pourquoi. Verdict :

 

Design et qualité de fabrication

Comme on vous le dit plus haut, le design de ce modèle est bien plus agréable que celui du View 28 que nous avions testé. Il reprend intégralement le look du View 27, mais avec quelques détails qui changent. On commence par le volume. Grâce à ses dimensions, nous gagnons près de 25 l de contenance et ça n'est pas rien. Bien entendu, les centimètres supplémentaires auront pour effet de rendre cette version bien plus encombrante, mais c'est à bon escient. Essentiellement constitué de plastique et d'acier, le View 37 n'en demeure pas moins un produit de qualité. La marque a pris soin d'assembler correctement son produit et la courbure du panneau ne pose aucun problème d'ajustement. On regrettera simplement l'abandon du compartiment d'alimentation au fond du boîtier qui apporte pas mal côté esthétique.

 

Par contre, l'abondance d'acrylique aura pour conséquence d'attirer beaucoup de poussière sur vos panneaux (avant et latéral). Soyez prudent lorsque vous nettoierez votre vitrine, la façade s'est montrée très sensible aux micro-rayures. Il faudra avoir sous la main un chiffon en microfibre ou ultra doux. Il n'aime pas la violence le View 37 RGB !

 

Bien équipé ?

Trois ventilateurs dérivés de la série Riing Plus 14 RGB TT Premium sont livrés avec ce boîtier. Ils seront éclairés par une ribambelle de DEL RGB adressables (donc nécessitant un header aRGB sur votre CM) et pourront être pilotés via le boîtier de commande livré. La connectique est un peu légère pour un modèle de ce standing, mais reste conforme à ce que peut produire la concurrence. On retrouve ainsi deux ports USB 3.0, deux ports USB 2.0 et les E/S audio en façade; façade qui est transparente, soulignons-le. Avec cela, vous trouverez une équerre qui permet de déporter sur l'arrière les boutons de gestion des ventilateurs. Cet accessoire est bien pratique et il permet de ne pas avoir à ouvrir le View 37 RGB pour piloter la ventilation. Le stockage n'est pas oublié dans ce châssis. Vous profiterez de sept emplacements de 3.5" en tout, tous compatibles 2.5", poussant la capacité à 11 SSD en tout. Il y a donc de quoi faire. La place ne manque pas non plus pour y coller un watercooling. Le View 37 est compatible avec les radiateurs allant jusqu'à 420 mm selon l'emplacement. Finissons avec le support vertical pour GPU livré dans le boîtier. Il permet de positionner sa carte graphique de façon exotique, mais nécessitera l'ajout d'un Riser optionnel malheureusement.

 

De bonnes perfs gâchées par les nuisances

Tt View 37 RGBLes performances délivrées par les trois Riing Plus RGB de 140 mm sont d'un très bon niveau. Le boîtier est à l'aise dans toutes les situations qui lui sont imposées par nos tests. Que ce soit avec une configuration passive et un processeur de 95W, ou une fois le TDP gonflé à 140W, le View 37 s'en sort très bien. Le petit bémol à noté est que cela ne se passe pas dans le plus grand des calmes.

 

Les trois ventilateurs livrés avec le boîtier sont des 140 mm, mais ils génèrent des nuisances assez élevées dans des conditions d'utilisation extrêmes. Nous avons la possibilité de les réguler via le boîtier de commande ou l'équerre fournis, ce qui a pour effet de rendre l'engin moins audible, mais toujours pas silencieux.

 

Un tarif cohérent ? 

Le View 37, dans sa version RGB est affiché à un tarif qui frôle les 150€ selon l'e-tailer. Le prix reste correct si l'on tient compte des ventilateurs livrés, vendus normalement autour des 100€ le trio. Toutefois, il aurait été plus facile à digérer avec un poil plus d'options disponibles de base. On pense surtout au Riser qui reste optionnel dans ce cas et qui ajoutera une trentaine d'euros à la facture, ou encore à une norme plus récente de connecteur USB par exemple. Sous les 140€, le View 37 RGB devient beaucoup plus intéressant, mais il faudra fouiller les catalogues pour le trouver.

 

comptoir 4starsQue dire de ce modèle si ce n'est que dans un premier temps il est fort agréable de travailler sur lui. Passé l'ouverture un peu longue du panneau, on découvre un espace vaste et bien aéré. L'engin dispose de beaucoup d'emplacement pour le stockage, ce qu'apprécieront les fondus du 3.5". La part belle est également faite à l'aération avec de base du Riing Plus 14 RGB livré, paramétrable à souhait en couleur et effet, et réglable en vitesse via un contrôleur livré lui aussi. À cela, vous pourrez ajouter jusqu'à six ventilateurs supplémentaires ou transformer l'intérieur en piscine grâce à la compatibilité énorme avec les plus gros modèles de radiateurs de watercooling. Du côté du look, ça reste un View qui ne cache pas grand-chose avec sa façade translucide et son panneau incurvé. Le support GPU est le bien venu, mais il est incomplet d'origine. Le riser qui permet la connexion est optionnel. On perd ensuite le compartiment interne qui aurait rendu l'ensemble plus propre derrière le panneau incurvé. Les performances sont de bon aloi sur cette référence. Processeur et carte graphique ne suffoqueront pas en cas de très forte sollicitation. Ceci est permis grâce à l'adoption de ventilateurs véloces. La conséquence est aussi un boîtier plus bruyant que la moyenne. On entend bien le modèle tourner à fond et il n'est pas vraiment discret une fois régulé. Quant au prix, on se retrouve dans le haut du milieu de gamme avec une étiquette à 150€ en général. Le tarif reste raisonnable vu les prestations offertes par le boîtier, même s'il manque de connectiques plus récentes ou d'un peu de bundle. L'expérience est plutôt positive, c'est pourquoi nous attribuons 4 étoiles au View 37 RGB Edition de Thermaltake, qui rate de peu le placard complet faute de nuisances sonores moins présentes !

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 




Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !