• PRÉSENTATION

 

Gamer Storm Quadstellar

ça devient gênant tous ces .gif !

 

Gamer Storm Quadstellar
COULEUR Black ou Electro (édition limitée)
FAMILLE

Heu...

DIMENSIONS (EN MM)

493 x 483 x 538

POIDS

14.5 kg

MATÉRIAUX Aluminium, Acier, Verre et plastique
FORMATS DE CARTE

E-ATX / ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 8
BAIES 2,5" 5 + 8 (3.5" compatibles)
SLOTS PCI 8 + 6
RESTRICTIONS

CPU : 110 mm

GPU : 380 mm

PSU : 300 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 2 x USB 3.0 + I/O Audio
VENTILATION FOURNIE

4x120 aspiration - 1x120 extraction

PRIX OFFICIEL

499€

Gros emballage pour un gros boîtier, le Quadstellar est imposant avec ses 493 mm de hauteur, 483 mm de largeur et surtout 538 mm de profondeur ! Il pèse le loustic, 14.5 kg pour être exact.

 

Comme son nom le laisse deviner, il se compose de quatre compartiments indépendants qui accueilleront leur lot de composants. Quatre ? Ce sont plutôt trois compartiments puisque l'un d’eux traverse entièrement le châssis pour permettre de loger une carte-mère E-ATX !

 

La carte graphique dans son logement dédié [cliquer pour agrandir]

 

Commençons par l'intérieur si vous le voulez bien. Nous trouvons dans le coin supérieur droit un logement dédié aux GPU, dans lequel nous trouvons un ventilateur de 120 mm en façade et six slots d'extension à l'arrière. Un riser PCIe permet de déporter votre carte graphique dans cet espace. Deux emplacements supplémentaires permettent d'ajouter deux autres GPU dans cette partie du Quadstellar si vous êtes un gros gourmand. Il est enfin possible de démonter tout le support de cartes graphiques si vous n'en avez pas l'utilité et gagner en place pour le montage notamment.

 

La partie qui accueillera votre carte-mère et le refroidissement CPU [cliquer pour agrandir]Le coin supérieur gauche et le coin inférieur droit font partie du même vaste compartiment qui accueillera plusieurs éléments. Sur la partie supérieure, nous trouverons un gros rack amovible qui permet d'installer jusqu'à neuf disques durs dans des tiroirs compatibles avec les formats 2.5" et 3.5" (8x3.5 + 1x2.5). Un emplacement 2.5" amovible est placé sur le dessus du rack, et est encadré par un logo Gamer Storm lumineux. Dans ce compartiment nous trouvons également  deux ventilateurs de 120 mm, l'un en façade à l'aspiration, l'autre en extraction logiquement derrière.

 

Le reste de l'espace est dédié à la carte-mère et aux cartes d'extension. Le plateau peut accueillir un PCB E-ATX, vous le savez déjà, mais aussi de l'ATX standard, du Micro ATX ou du Mini-ITX. Nous trouverons huit slots d'extension à l'arrière, l'I/O shield pour la carte-mère et des aérations sur lesquelles peuvent se placer deux ventilateurs de 80 mm. Les alentours sont largement parsemés d'ouvertures pour le passage des câbles.

Les unités de stockage c'est par ici [cliquer pour agrandir]On trouvera aussi sur l'avant un troisième ventilateur de 120 mm placé en aspiration, dans le compartiment du bas, ainsi que trois emplacements 2.5" (sans support cette fois). Sur le fond du compartiment, directement collé au châssis, nous trouverons de quoi placer deux ventilateurs de 120 mm ou un radiateur de 240 mm. En parlant de radiateur, sachez que la partie collée à la façade permettra également d'installer ce type d'équipement, jusqu'à 360 mm, mais la tâche ne sera pas aisée, sachez-le d'avance.

 

Nous finissons par le coin inférieur gauche qui est réservé à l'installation du bloc d'alimentation et au rangement des câbles. Cet emplacement libère le passage sur tout l'espace arrière. On y trouve bien entendu le quatrième ventilateur d'aspiration sur la partie avant. Nous pouvons ensuite découvrir le poste de pilotage du boîtier. Comprenez par là le PCB sur lequel viennent se connecter les cinq ventilateurs, le gestionnaire d'éclairage et surtout les moteurs des quatre évents de la façade, le tout pilotable par une application via Wifi. Le reste de l'espace permet la mise en place d'un gros bloc d'alimentation sans avoir peur de manquer d'espace. L'ensemble du câblage sera à ranger par ici également.

 

Et chez Alex, c'est comment ? 

 

L'arrière du papillon [cliquer pour agrandir]Le Quadstellar tout coloré [cliquer pour agrandir]

Voici le Quadstellar en entier

 

Le front panel, réduit au plus simple [cliquer pour agrandir]En ce qui concerne l'extérieur ensuite. La façade du boîtier, convexe, est très intéressante puisque tout se passe de ce côté. Notez d'abord l'anecdotique front panel sur la tranche supérieure gauche. Il met à disposition deux pauvres ports USB 3.0 (seulement, pas de 3.1 ou d'USB-C) et les E/S audio nécessaires pour brancher le casque-micro. Ils nous sautent ensuite aux yeux, les quatre évents motorisés, piano black, qui permettent d'apporter plus ou moins d'air à l'intérieur et de gérer les nuisances sonores. Derrière se trouvent des filtres à poussière microperforés et amovibles, simples à manipuler pour le nettoyage du moment que vos doigts passent (il y a de la place).

 

En plein centre, vous aurez l'unique bouton de mise sous tension de la machine, flanqué du logo Gamer Storm. Cette touche est encerclée de pointes d'aluminium... ah non, c'est du plastique. Dommage. C'est éléments prennent en sandwich les zones d'éclairage du boîtier. Chacun des compartiments est fermé par une coque en aluminium moulé et possède une ouverture fermée par une plaque de verre trempé aimantée et solidement fixée à la coque. Les deux coques inférieures possèdent en plus des pieds en caoutchouc. Enfin, toujours sur les coques, celle qui contient la carte-mère possède en plus une aération protégée par un filtre à poussière.

 

La coque inférieure dans laquelle se trouve le bloc d'alimentation [cliquer pour agrandir]La partie cooling/carte-mère dans le Quadstellar [cliquer pour agrandir]

Une vue des coques externes du boîtier

 

À l'arrière du châssis enfin, nous trouvons toutes les extractions, comme sur un boîtier plus conventionnel.

 

quadstellar dimensions

 

Nous en arrivons au montage, il est assez délicat du fait de la particularité de ce modèle. L'idéal est de retirer toutes les coques pour gagner du poids et manipuler le Quadstellar plus facilement. On commence par l'insertion de la carte-mère qui ne pose pas de problème majeur avec un modèle au format ATX, même en laissant le support de carte graphique en place. Là, on remarque tout de suite le manque de place dans le compartiment, puisque la hauteur disponible au-dessus du processeur n'est que de 110 mm. On va donc installer un AIO 240 mm pour le goût.

 

En ce qui concerne la mise en place des disques durs, ça se passe sans mal. Le support de SSD positionné sur le dessus du rack est pour sa part franchement mal fichu. Nous n'avons pas pu connecter notre SSD au Power-SATA de la Seasonic lorsqu'il était installé ici. On l'installe alors juste en dessous, dans le premier tiroir qui ne pourra pas accueillir plus gros de toute façon. Pour l'alimentation, RAS. Il y a beaucoup place. Elle sera simplement suspendue en plein milieu de son emplacement.

 

Le contrôleur dans le Quadstellar : Wifi, régulation, moteurs, couleurs C'est ici [cliquer pour agrandir]

Pour l'installation de notre GPU, deux options s'offrent à nous : seule dans son compartiment ou avec la carte-mère en retirant le support. Nous choisissons la première option. La HD5770 habituellement utilisée passera sans problème avec son Accelero S1 Plus. Problème, elle crèvera de chaud dans le caisson et ne parviendra pas à finir un seul test de chauffe... On la remplace, ce n'est pas grave. Boîtier extrême, CG qui l'est aussi un peu. C'est une KFA2 GTX 980 HOF qui sera chargée de l'affichage pour ce doss'. Là encore, aucun problème de place pour ce modèle balaise.

 

Viennent ensuite l'agencement et le rangement. Encore une fois, nous ne notons aucune difficulté majeure ici. Veillez simplement à prendre en compte l'emplacement du GPU et afin de vous assurer d'avoir un câble suffisamment long pour traverser toute la structure du boîtier. Que dire encore ? Le rangement se fait sans trop de mal, il y a de quoi attacher le câblage en sus et de la place pour tout caler. À la fermeture, assurez vous juste de ne rien accrocher en remettant en place les coques externes. Ça y est le Quadstellar est prêt a en découdre.

 

Avant cela, il reste deux choses à évoquer. La première concerne le prix. Le boîtier présenté vous en coûtera là bagatelle de 500€, ou en tout cas une somme très proche selon les prix actuels et le VPC que vous choisirez. C'est un prix élitiste pour ce modèle peu commun. La seconde chose concerne l'application Quadstellar et ça se passe en page suivante.




Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !