• PERFORMANCES EN REFROIDISSEMENT

Voilà le moment critique, la mesure des températures en charge. Pour ce faire, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant notre quadcore surmonté de notre Noctua NH-C14 avec son adaptateur LNA. La gestion de la vitesse de rotation du système de refroidissement de la carte graphique sera réglée sur auto comme indiqué dans le protocole. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante :

 

L'épreuve reine, le relevé de température. Le Crystal 280X s'y casse un peu les dents, affichant des températures plutôt élevées avec une ventilation de boîtier qui souffle à fond. Les plaques de verre n'aident pas à bien faire circuler l'air, notamment lorsque le ventilateur placé en extraction sur le dessus souffle contre l'une d'elle. Nous avons relevé un Delta haut de 56°C sur le processeur au plus fort de la période de charge. La carte graphique soufflera à pleins poumons pour tenter de garder un delta convenable, mais qui grimpera tout de même jusqu'à 67°C ici. Quant aux mesures annexes, elles sont du même ordre, avec une unité de stockage qui souffre un peu.

 

Une fois les deux LL120 RGB régulés, nous craignons le pire. Après un peu plus de vingt minutes de charge, le processeur dépose les armes, atteignant la limite critique.



Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !