• PERFORMANCES EN REFROIDISSEMENT

Voilà le moment délicat, la mesure des températures en charge. Pour cela, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant nos processeurs surmontés du HR02 Grand Macho. Le GPU ne sera équipé que de l'Accelero S1 Plus pour ce test. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante :

 

Du côté des températures, le Meshify C Mini se comporte également mieux que son cousin Define C Mini. La façade plus ouverte permet un meilleur apport en air bien frais et nous le ressentons lors de nos relevés. Nous notons un gain de 5% sur le processeur lorsque les deux Dynamic X2 GP-12 soufflent tout ce qu'ils ont. L'écart est moins net une fois la ventilation régulée ; nous ne notons que 2% de différence.

 

La carte graphique profite très légèrement de la nouvelle façade ouverte. Nous relevons entre 4 et 5% de gain selon le cas. Quant aux mesures annexes, elles restent peu ou prou les mêmes, avec une nette amélioration pour notre cher disque dur.

 

C'est bien beau de causer pourcentage, mais si on dit que le Meshify C Mini enterre quasiment tout notre panel de test c'est beaucoup plus éloquent !



sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Protocole et tests d'insonorisation
4 • Performances en refroidissement
5 • Le verdict

Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !