• Verdict

Le Cosmos C700P en pièces  [cliquer pour agrandir]Le voyage est terminé, nous redescendons sur Terre pour conclure ce test consacré au Cosmos C700P de Cooler Master. Qu'en a-t-on pensé finalement ?

 

Modèle premium

Le design du Cosmos C700P est revu pour rendre ce modèle plus contemporain. Les barres de transport sont toujours présentes, mais profitent d'un rajeunissement pour coller au nouveau look du boîtier. L'esprit Cosmos de la première heure est bien présent malgré les modifications et le modèle est reconnaissable dès le premier coup d'oeil.

 

À l'instar de ses prédécesseurs, le Cosmos version 2017 se veut haut de gamme. Cela se ressent d'abord dans les matériaux qu'utilise la marque. Nous retrouvons de l'aluminium et du verre trempé sur un très beau panneau panoramique incurvé. Ensuite, l'équipement du boîtier est lui aussi de premier ordre. Le front panel met à notre disposition des ports USB 3.0 au nombre de quatre, ainsi qu'un port USB 3.1 Type-C. Le Cosmos C700P embarque également un régulateur à deux positions pour contrôler la ventilation et plusieurs bandeaux lumineux sont présents autour du boîtier. Ils diffuseront une lumière d'ambiance à choisir parmi les sept coloris. Grâce au sélecteur présent, nous pouvons choisir entre l'une des couleurs fixes, un mode Cycle qui passe de l'une à l'autre ou encore une synchronisation avec la carte mère grâce à un connecteur interne.

 

c700p anime facec700p anime trois quart

Le mode Cycle en action

 

Cooler Master soigne son intérieur en installant trois ventilateurs de 140mm peu bruyants. Le boîtier est filtré sur les parties les plus exposées, c'est-à-dire l'avant, le dessus et le fond. Le stockage est un peu léger de prime abord. Nous disposerons de deux supports 3.5" compatibles avec les modèles plus petits, ainsi que deux emplacements dédiés 2.5", l'un est placé sur l'avant et le second sur l'arrière du plateau. C'est le minimum syndical aujourd'hui, mais vous pouvez augmenter le nombre d'emplacements en achetant des modèles supplémentaires. Afin de rendre le montage propre, le Cosmos C700P est  équipé d'un carénage interne qui dissimulera les montants internes que nous trouvons disgracieux.

 

Make It Yours, enfin !

Nous reprochions à la marque de ne pas pousser plus son concept de Make It Yours avec les MasterCase que nous avons déjà testé. Le tir est corrigé ici puisque l'intérieur du boîtier est modulaire comme nous l'avons vu. La carte mère tournera à 90 ou 180° selon vos besoins. Vous pouvez également ajouter des supports de stockage ou de quoi installer de la ventilation ou du watercooling supplémentaire, mais c'est en option cette fois. Les ouvrants, eux, sont installés sur des charnières à l'aide de supports qui permettent l'extraction rapide des panneaux afin de les inverser. L'installation est assez aisée grâce au volume intérieur du châssis. La mise en place de la carte mère et de la carte graphique peut se faire à l'extérieur et très simplement, après avoir tombé quelques vis cependant. Un seul SSD bénéficie de support de fixation rapide sur ce modèle. L'inversion du sens de la carte mère n'est pas hors de portée, mais nécessitera un peu de manutention. La flexibilité à un prix et c'est celui de devoir jouer du cruciforme.

 

Efficace le Cosmos C700P ?

Grâce à ses trois ventilateurs performants, la température à l'intérieur du boîtier ne sera pas un problème. Le flux d'air permet une bonne évacuation de la chaleur malgré le volume interne du châssis. Le boîtier est efficace sur notre configuration passive, et ce dans tous les cas de figure (95 et 140W). Notre GPU profitera un peu moins du souffle malgré la présence d'un ventilateur directement braqué sur lui. Ce ne sera pourtant pas fatal puisque chacun de nos tests arrivera à leur terme.

 

Cosmos C700PLa ventilation livrée, en plus d'être performante, ne génère pas de nuisances excessives. Le boîtier est audible à pleine vitesse, sans toutefois être désagréable à l'usage. Le régulateur livré permet de contrôler le bruit du boîtier en période de sollicitation modérée sans trop perdre en performances. Il est possible de renforcer sans problème la soufflerie ou de créer un gros watercooling maisons si vous le désirez; l'espace ne manque pas. 

 

Un tarif élitiste ?

Pour rappel, le Cosmos 1er du nom était facturé 215€ à sa sortie, la version S tombait à 200€ et les deux versions du Cosmos II étaient disponibles au prix de 349€ et 389€ pour la 25th Anniversary. Le Cosmos C700P lui est annoncé sous la barre des 300€. 299.99€ pour être exact. Le prix reste élevé ici, puisque nous avons affaire à un modèle haut de gamme. Nous perdons en volume par rapport au dernier Cosmos et il manquera un emplacement pour disque dur sur la version 2017. Malgré cela, le Cosmos C700P n'a rien à envier à ses aïeux. Il est massif, performant et bien conçu. La concurrence reste présente dans ce segment d'exception avec notamment le S10 d'Antec qui tape bien à l'oeil et d'autres modèles chez NZXT ou Phanteks si vous préférez leurs looks respectifs. Par contre, aucun d'entre eux n'est modulaire et aucun d'entre eux n'est un Cosmos !

 

comptoir 5starsCooler Master frappe fort pour se positionner dans le haut de gamme cette année. Le Cosmos C700P propose un design Cosmos rajeuni et contemporain. Les matériaux sont de très bonne facture, le panneau panoramique est très réussi et l'assemblage ne souffre pas de défaut particulier. Le châssis en lui-même représente bien ce que nous pouvions espérer de l'esprit Make It Yours qui est le nouvel état d'esprit de la marque depuis l'arrivée des MasterCase et du concept FreeForm. On aime les possibilités d'agencement intérieur vraiment poussées sur ce modèle.
Par contre, l'installation prendra un peu plus de temps, puisque tout est solidement vissé sur le châssis. Si l'esthétique est particulièrement bien soignée, les performances ne sont pas négligées. Trois ventilateurs de 140mm sont présents et suffisent à refroidir sans aucun problème notre configuration passive de test. De plus, l'engin ne se montre pas trop bruyant à l'usage à pleine vitesse, ce qui est une très bonne chose. L'équipement est correct, puisqu'en plus des ventilateurs, nous avons des filtres à poussière partout, un régulateur de vitesse (12V/7V), des bandeaux lumineux réglables tout autour du boîtier et un front panel suffisamment garni, proposant même un port USB 3.1 Type-C (c'est encore tellement rare). Tout n'est pas tout rose sur le Cosmos C700P. Il est capable de vous broyer les vertèbres avec ses 22.2 kg à vide par exemple. Son prix de vente n'est pas non plus à la portée de toutes les bourses. L'engin est annoncé au tarif de 299.99€, auquel vous pourrez ajouter quelques dizaines d'euros si vous avez besoin de stockage ou de ventilation supplémentaire. Malgré tout, le modèle nous enchante et c'est pour cela que nous n'hésitons pas une seconde à coller nos 5 étoiles au Cooler Master Cosmos C700P pour le faire briller un peu plus !

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.





Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !