• Présentation

 

Le Cosmos C700P ! [cliquer pour agrandir]Le C700P montre son boule ! [cliquer pour agrandir]

L'avant et l'arrière du Cosmos C700P et deux des couleurs disponibles

 

Cooler Master Cosmos C700P
Couleur Gris et noir
Famille

grand tour

Dimensions (en mm)

651 x 306 x 639

Poids

22.2 kg

Matériaux Acier, aluminium et verre
Formats de carte

E-ATX / ATX / Micro ATX / Mini ITX

Baies 5,25" Jusqu'à 2
Baies 3,5" 2
Baies 2,5" 2 + 2 (3.5" compatibles)
Restrictions

CPU : 198 mm

GPU : 490 mm

PSU : 200 mm

Connectique en façade 4 x USB 3.0 + 1 x USB-C I/O Audio
Ventilation fournie

2 x 140 avant et 1 x 140 arrière

Prix officiel

299.99 €

Le design est résolument futuriste, les matériaux sont nobles et l'engin reste à l'image de ses pairs, encombrant et lourd ! Le Cosmos C700P fait 651mm de hauteur, 306mm de largeur et 639mm de profondeur (plus petit que le Cosmos II). Nous vous disions un poil plus haut qu'il était lourd avec 22.2 kg pesé à vide ! Le design extérieur n'a plus trop de secrets puisqu'il a été vu lors du Computex et vous avez pu le voir également dans les billets consacrés au nouveau venu sur le Comptoir.

 

L'effet papillon du C700P [cliquer pour agrandir]

 

On en arrive au boîtier. Sa façade bi-ton rappel celle des précedentes versions, filiation oblige. Cependant, elle est retaillée et beaucoup plus moderne. La plaque centrale bascule vers l'avant et peut s'enlever d'un seul geste. Sur sa face interne, elle est tapissée d'un revêtement qui atténue le bruit provenant de l'intérieur. Une fois la plaque lisse retirée, nous pouvons voir une seconde façade en mesh sur laquelle nous voyons apparaitre deux emplacements 5.25" sur le haut, ce qui explique pourquoi la première face peut basculer. Le mesh se retire également d'un simple coup de main et libère la vue sur les deux ventilateurs placés d'origine en façade. Il s'agit de deux modèles de 140mm, et il reste de la place pour un troisième. Nous remarquons qu'un filtre à poussière en mailles assez larges est présent.

 

La façade en trois exemplaires [cliquer pour agrandir]

La façade pleine, le filtre en mesh et les ventilateurs

 

Le front panel du Cosmos C700P [cliquer pour agrandir]On remonte ensuite sur le dessus du Cosmos C700P pour découvrir la connectique déportée. Elle se compose de trois ports USB 3.0, d'un port USB 3.1 type C et des E/S audio. Juste au-dessus se trouve l'énorme bouton de mise en marche du système et encore plus haut la touche Reset. De cet emplacement vous pouvez piloter l'éclairage disposé sous chaque barre d'aluminium et autour du front panel, ainsi que la ventilation du boîtier. Sur la droite du front panel se trouve un sélecteur à trois positions pour les DEL. Les modes disponibles sont "Cycle" qui permet de passer d'une couleur à l'autre automatiquement, "Fixe" pour choisir parmi les sept couleurs celle qui vous convient et enfin "MB" qui accorde la couleur de votre boîtier à votre carte mère si cette dernière embarque un système d'éclairage (Aura sur notre Asus). Le bouton de gauche permet de choisir l'un des deux modes de ventilation : High ou Low.

 

Le haut sans la plaque en mesh [cliquer pour agrandir]Derrière le front panel se trouve une large grille qui cache un emplacement de trois ventilateurs 120/140mm. Sous la grille nous trouvons un filtre en maille dont il faudra vérifier l'efficacité à l'usage. Le support de ventilateur est amovible. Il peut également accueillir un gros radiateur de 360mm (en sacrifiant la baie 5.25"). Placé sur l'avant ou le fond du boîtier, il permet d'installer un modèle allant jusqu'à 420mm.

 

Les barres de transport chères à la série Cosmos ne vous auront pas échappé. Elles changent de forme pour harmoniser le design plus futuriste de cette version. Pour reprendre les termes choisis dans nos ragots, elles ressemblent à des skis. Malheureusement Cooler Master ne précise pas si son modèle est fort dans cette discipline. Nous retrouvons les mêmes barres sur le fond du boîtier, équipées cette fois de patins de supports, car elles servent de pieds au Cosmos C700P.

 

Le panneau en verre toujours entier ! [cliquer pour agrandir]

L'arrière reste très classique ici puisque nous trouverons d'origine un emplacement PSU sur le fond, huit slots d'extensions dépourvus de séparation et un emplacement pour un ventilateur de 120 ou 140mm que vous pouvez réglabler en hauteur. On parle de position d'origine, car l'intérieur bouge comme nous le verrons plus loin. Sur le fond, nous ne trouvons "qu'un" énorme filtre à poussière amovible, conçu de la même façon que les autres.

 

Nous en arrivons aux panneaux du boîtier. Cooler Master nous propose deux ouvrants incurvés qui occupent quasiment tout le profil du boîtier. Le premier, à droite, est en acier solide, alors que le second est un panneau en verre trempé incurvé du plus bel effet. Ces panneaux sont fixés sur des charnières et équipés d'un système de dépose rapide, reprenant le principe de ce que nous avions vu sur le Cosmos II 25th Anniversary. Il suffit de pousser le panneau vers le haut pour le désolidariser de son support. C'est simple et efficace.

 

Dimensions Cosmos C700P

 

Petit tour chez Alain

On ouvre côté carte mère [cliquer pour agrandir]L'arrière du plateau du Cosmos C700P [cliquer pour agrandir]

à l'ouverture, il y a moins d'amplitude sur le panneau vitré

 

Pour ouvrir le Cosmos C700P, rien de plus simple : on tire sur les ouvrants depuis l'avant du boîtier. L'espace libéré est très vaste; on est dans le Cosmos, faut-il le rappeler ? Pour plus de confort, il est possible de retirer les panneaux comme nous l'indiquons plus haut.

 

L'intérieur sans les caches [cliquer pour agrandir]L'arrière du plateau sans le cache [cliquer pour agrandir]

Quand on enlève tunnel et cache dans le C700P

 

L'intérieur encore. [cliquer pour agrandir]La vue dégagée du côté de la carte mère est la plus intéressante. On remarque le carénage disposé sur l'avant et le fond du boîtier. La fonction première sera de cacher la misère si vous n'êtes pas un as du rangement. En retirant les deux caches (oui il y en a deux), nous découvrons les emplacements pour le stockage sur l'avant. Le Cosmos C700P est livré avec deux supports amovibles pour unités de 3.5"/2.5". Ils se présentent sous la forme de demi-racks équipés d'ergots et d'une griffe à venir placer sur le montant, à la hauteur qui vous intéresse. Ils sont ensuite fixés par deux vis sur l'arrière. Tout au-dessus nous trouvons la baie 5.25" qui est également amovible si vous n'en avez pas besoin. Une seule baie et deux sorties sur la façade ? Oui ! Cooler Master livre deux plaquettes qui permettent de superposer vos deux lecteurs optiques à cet endroit.

 

Le plateau de la carte mère permet la mise en place de modèles allant du format E-ATX, au format Mini ITX, mais pas tous à la fois; il faudra choisir ! L'espace est cerné d'ouvertures protégées pour la plupart. Tout cela permet un câblage précis et sans difficulté. Le bloc d'alimentation est posé sur un sabot placé sur le fond du châssis dans la configuration de base.

 

Le support SSD avant [cliquer pour agrandir]Les supports de stockage du Cosmos C700P [cliquer pour agrandir]

Les supports de stockage

 

Le PCB pour l'éclairage et la ventilation [cliquer pour agrandir]En retournant le châssis, nous découvrons une troisième plaque de carénage juste derrière les supports de stockage. Elle permet une fois de plus de cacher notre nullité en agencement de câble. Directement sur le plateau, nous trouvons deux supports de SSD. L'un d'eux est condamné par le PCB qui sert à la gestion de la ventilation et de l'éclairage. Vous aurez la possibilité de connecter jusqu'à six ventilateurs (trois déjà installés) et trois canaux RVB (deux occupés) dessus. L'alimentation se fait ensuite via un connecteur Power-SATA. Le second emplacement est vacant. Nous revenons un instant sur l'avant, car c'est ici que vous trouverez le second emplacement libre pour SSD. Il se présente sous la forme d'ergots à installer sur le SSD. Il suffit ensuite d'insérer le SSD dans les entraxes placés à la verticale sur le cache PSU.

 

En ce qui concerne le montage, il nécessite l'utilisation du tournevis. Nous avons commencé par démonter les différents caches internes pour libérer toute la place. Le plateau de carte mère se retire simplement une fois que vous serez venu à bout de la dizaine de vis qui le maintiennent. Lorsque le plateau est sorti, l'installation est plus aisée hors du boîtier. Nous ne notons pas de difficulté particulière sur ce modèle. Le montage est juste un peu plus long du fait de la présence d'éléments à retirer avant l'installation. On note que le refroidissement CPU profite de près de 200mm (198 pour être exact) et les GPU auront jusqu'à 490mm selon que vous placiez ou non un support de stockage derrière. Sur les emplacements pour ventilateurs, vous pourrez placer vos radiateurs de watercooling. L'emplacement avant permettra la mise en place d'un modèle de 420mm si vous supprimez la baie externe. 

 

Le Cosmos C700P est résolument haut de gamme et cela se ressent sur le tarif conseillé. Cooler Master annonce le prix de 299.99€ pour ce modèle qui devrait être disponible en faible quantité au moment de la publication de notre dossier.




Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !