• Verdict

Thermaltake View 28 Riing Edition [cliquer pour agrandir]C'est avec peu d'entrain que nous avons commencé ce dossier consacré au View 28 RGB de Thermaltake. Mais il faut avouer qu'il nous a réservé de belles surprises, malgré quelques déceptions. Notre verdict :

 

Il est où le RGB, il est oùùùù ?

On nous marque en gros RGB partout sur le carton, c'est encore un coup de Bob ça ! La seule pointe de RGB que l'on retrouve est au niveau de la façade, dans le vortex. Oh, un hub pour piloter huit Riing LED RGB est bien présent, mais pas les ventilateurs (à 60 balles les 3 !). On pourra profiter de l'un d'entre eux sur le View 28 Riing Edition, moyennant 15€ supplémentaires sur la facture.

 

Le reste de l'équipement ne fera pas rougir la concurrence. Le View 28 RGB embarque deux ports USB 3.0, un port USB 2.0, le hub à huit ports, des filtres à poussière sur le dessous et les côtés de la façade et c'est tout. Un emplacement est prévu pour placer votre GPU à la verticale, ce qui donne un très beau rendu esthétique, malheureusement le riser nécessaire est en option (comme les ventilos RGB quoi...). La finition mérite aussi d'être améliorée avec des caches sur les passages de câble par exemple.

 

Design et pratique

Il faut l'avouer le panneau incurvé offre un sacré look à l'ensemble. La façade est plus discutable par contre. On peut lui préférer celle du View 27, plus classique, mais dépourvu des quelques DEL de couleur. Quoi qu'il en soit, ce panneau laisse apparaitre tous les éléments. L'angle de vu est important puisqu'il passe sur le dessus du boîtier. Un bon modder pourra ajouter les charnières qui manquent à l'ouverture et profiter de son travail une fois le riser acheté et le watercooling en place.

 

La vaste ouverture libérée quand le panneau est déposé permet de travailler sans contraintes. Nous pouvons sans aucune difficulté atteindre les connecteurs placés sur le haut de la carte mère et tourner autour avec nos grosses paluches. Finalement, ce panneau tordu semblant juste là pour faire beau, se révèle assez pratique une fois manipulé.

 

Les perfs ont besoin d'aide...

Nous l'avons vu, l'unique ventilateur livré ne sera pas à même de bien ventiler votre matériel dans des conditions extrêmes. Si le boîtier parvient à valider le premier test à 95W, ventilateur à fond, la régulation aura raison de notre carte graphique après peu de temps. Il est alors impératif de prévoir d'emblée le renfort de la ventilation d'origine par l'ajout d'au moins un ventilateur en façade. Plus d'un c'est mieux, puisque ça fera moins de bruit en charge.

 

view 28 conclusion

Concernant les nuisances sonores, il va de soi qu'équipé d'un seul ventilateur de 120mm, le View 28 RGB est peu bruyant. L'ensemble des nuisances relevées, bien que modérées, provient de ce que l'on a placé à l'intérieur. On notera enfin l'efficacité de la cage à disques durs qui parvient, grâce à ses supports, à bien calmer un Raptor X énervé.

 

Un tarif un peu élevé

80€ c'est un peu cher pour un modèle si peu garni. Le View 28 RGB à un certain style (qui peut déplaire), il possède cet élément lumineux sur l'avant et un hub pour contrôler l'éclairage de plusieurs ventilateurs (de la marque uniquement !), mais le prix demandé nous apparait tout de suite un peu élevé au regard du reste de l'équipement et des performances. La concurrence ne laissera pas de répits à ce modèle dont le prix grimpera franchement si l'on veut profiter du hub RGB (+60€ pour trois ventilateurs). Si l'éclairage vous plait, nous pensons au Silverstone RL06 (en noir) qui n'offre que cinq emplacements SSD/HDD, mais qui arrive avec trois ventilateurs éclairés pour un tarif assez proche. Un View 31 TG RGB pioché dans le catalogue de Thermaltake arrivera directement avec ses trois Riing LED RGB et un beau panneau en verre trempé. Il sera plus petit par contre. Reste à voir ce que vous comptez en faire, car selon nous le riser ici est un minimum obligatoire, tout comme l'installation d'un beau watercooling et là, il n'y aura pas mieux pour contempler son travail.

 

comptoir 3starsC'en est fini de notre dossier consacré au View 28 RGB de Thermaltake. Si la touche RGB n'est qu'anecdotique à notre goût et qu'il faut s'équiper de ventilateurs maison pour profiter du HUB de gestion installé dans le boîtier, notre impression n'en est pas moins bonne sur ce boîtier finalement spacieux et pratique. Sa porte vitrée libère un grand espace une fois retiré, ce qui, il faut le souligner, est fort agréable pour travailler. Nous regrettons que la marque n'ait pas d'office fourni quelques accessoires, comme le riser ou encore les ventilateurs Riing LED RGN, quitte à faire gonfler d'office la facture. La pilule aurait était moins difficile à avaler. Les performances prennent un coup du fait de la présence d'un seul ventilateur dans ce boîtier. Les nuisances sonores sont relativement contenues, alors que le Raptor X se fait bien docile une fois installé dans son support. Le View 28 à quelques avantages, mais ni sont prix, ni son équipement ne le démarquent. Nous le laissons repartir avec trois de nos étoiles, car un poil cher à nos yeux (pour un hub et un vortex en plus) et que l'investissement est nécessaire pour obtenir quelque chose de vraiment performant.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.




Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !