• Le protocole pour les boîtiers exotiques

 

protocole Nous testons ce modèle avec notre plateforme Mini-ITX et compte tenu de la nature du produit testé, nous allégeons notre protocole.

 

Nous vous proposons un relevé des températures en charge sur les points de mesure habituels. Ici nous contrôlerons le processeur, iGPU, la carte mère et le disque dur. On reste sur la MSI Z87i et le CPU sera un i5  au TDP de 64W afin de ne pas le faire exploser dans le caisson. Le refroidissement est bien entendu assuré par le système livré avec le boîtier. Streacom nous met a disposition une alimentation interne pour le test. Il s'agit de leur ZF240 Fanless qui supportera sans mal nos sollicitations.

 

Les TDP ?

Pour situer votre puce, nous vous proposons un échantillon de ce qui se vend actuellement avec le nom de la référence et son TDP :

 

RéférenceTDP
i7 7700 65W
i7 6600 65W
i7 4790S 65W
i5 7600 65W
i3 7350K 60W
i3 4330 54W
i3 6300 51W
Pentium G4520 51W
Pentium G3260 54W
A10-7860K 65W
A8-7600 65W
A6-6420K 65W
A4-4020 65W
Athlon X4 840 65W
Athlon X2 370K 65W
Sempron 2650 25W

 

Concernant les tests réalisés, il s'agira d'une charge OCCT de une heure à l'issue de laquelle nous relèverons les températures des différents points de contrôle. Nous effectuerons également des relevés au thermomètre laser sur les parois du boîtier, afin de vérifier la montée en température des plaques d'aluminium. Tout cela sera reporté sur deux graphiques différents. Les températures ambiantes au moment des relevés sont indiquées dans la partie information des graphiques respectifs.

 

Pas de mesure de nuisances sonores avec le modèle d'aujourd'hui puisqu'il n'est équipé d'aucun ventilateur. Vous savez tout, maintenant place aux tests.

  

prot msi z87i  MSI GTX760 ITX  Western Digital Raptor X

 

• ... Et les résultats

 

 

La température du processeur grimpe assez haut malgré le faible TDP. Nous relevons un delta max de 67.4°C, atteint au terme de l'heure de chauffe. Autant dire que le CPU est proche de sa limite tolérable et que quelques degrés de température ambiante en plus lui auraient été fatals. Dans ces conditions, difficile de concevoir une utilisation prolongée avec fortes sollicitations sans risquer l'instabilité du système. Nous avons été victimes de notre radinerie lors de la mise en place du dissipateur, puisque nous n'avions pas "répandu" suffisamment de pâte thermique, ce qui nous a valu un démontage/remontage en règle. L'idée sera donc de trouver le bon compromis pour que votre processeur ne soit pas mis à mal sous ce système. 

 

L'IGP lui atteindra une limite maximale de 91°C (soit un Delta de 69.5°C). Lorsque cette limite est atteinte, le test saccade avant de reprendre son chemin. 

 

La carte mère chauffe naturellement et le delta relevé à l'issue de la période de charge est de 29.4°C. Quant au disque dur utilisé, il est relativement épargné puisqu'un peu éloigné du foyer. On relève tout de même une température de 39°C, soit un delta de 17,4°C..

 

 

Et pour le boîtier qui sert de dissipateur, qu'en est-il ? La paroi qui se trouve directement en contact avec le système d'évacuation de chaleur ne chauffe pas au rouge, fort heureusement. 

 

Nous avons relevé la température sur plusieurs points de chaque côté de boîtier, à l'aide d'un thermomètre laser, et nous avons fait une moyenne de tout cela. Les résultats obtenus sont reportés le graphique ci-dessus, la face nommée "Avant" étant celle en contact avec le système de refroidissement. Comme vous pouvez le voir, les températures relevées sont comprises entre 25 et 26.1°C, après 30min au repos juste avant la charge. Elles grimpent ensuite entre 26 et 37°C pour le côté le plus chaud. La face qui sert de dissipateur est logiquement la plus chaude, mais n'atteint pas des chaleurs extrêmes. Il conviendra de laisser le boîtier à l'air pour ne pas prendre de risque, cela va de soi.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !