• Verdict

antec gx1200 [cliquer pour agrandir]Nous en avons terminé avec cette nouvelle référence ajoutée au catalogue d'Antec. Que ressort-il de cette expérience ? Voici nos impressions :

 

Qualité et équipement

Si dans l'ensemble la qualité de fabrication est correcte sur ce modèle, nous avons constaté que les plastiques bien que d'aspects robustes étaient plutôt fragiles. Des rayures apparaissent très très facilement sur la façade par exemple sans pour autant que le boîtier ait été malmené. Au niveau de la finition, elle pourrait être améliorée notamment sur l'extérieur. Le mesh semble enfoncé à certains endroits, ce qui est dommage. Concernant l'intérieur, rien à dire. Tout est fondu dans le métal et rien n'est dangereux pour vos doigts. Pas de bavure, pas d'élément qui dépasse, vous serez en lieu sûr.

 

Le GX1200 embarque la Magic Box d'Antec. Cet accessoire plutôt sympathique ne fera pas tout malheureusement. Grâce à lui nous pouvons réguler six ventilateurs et gérer l'éclairage de trois... alors qu'Antec n'en place que deux en façade. La connectique en façade est réduite à son plus simple appareil sur ce modèle, mais se voit enrichie d'un contrôleur d'éclairage. Niveau filtration, seul l'emplacement pour l'alimentation est protégé. Vous aurez noté l'absence de baie 5.25" aussi, du moins si vous êtes encore accro à ce format. L'absence d'un troisième ventilateur est un handicap comme nous l'avons vu et Antec aurait pu faire cet effort. Concernant le stockage, les emplacements sont en nombre suffisant dans le GX1200. Heureusement que la place ne manque pas et que le montage n'est pas du tout contraignant sur ce modèle !

 

Performances... Si l'on peut dire

Nous l'avons vu, l'absence d'un troisième ventilateur ne permet pas au GX1200 d'évacuer convenablement la chaleur accumulée dans le boîtier. Cela a pour conséquence de faire lamentablement planter notre carte graphique passive. Le test est contraignant, mais nous avons vu des modèles le passer (non sans mal) dans les mêmes conditions. L'ajout d'un troisième ventilateur change carrément la donne. Certes la carte graphique grimpe un peu haut, mais l'évacuation se fait et permet au matériel de transformer l'essai. Le compartiment du fond ensuite est aussi propice à l'accumulation de chaleur. Méfiance donc avec votre alimentation.

 

gx1200 conclusion

S’il y a bien une chose que l'on ne peut pas reprocher au GX1200 c'est son bruit. Le boîtier est un pur plaisir puisqu'il n'est absolument pas gênant en fonctionnement. Attention tout de même aux éléments que vous intégrerez puisqu'il est très ouvert. Un mauvais choix pourrait rendre l'expérience moins appréciable. Bien assemblé, rien ne vibre sur ce modèle, ce qui ajoute en plus à sa discrétion.


Reuch !!!

Concernant le prix annoncé, nous ne le trouvons pas des plus cohérents. Si l'on considère la qualité globale du boîtier, nous le situerions dans le haut de l'entrée de gamme. L'ajout du régulateur ne justifie pas à notre sens les 84 euros demandés. Il aurait fallu équiper un peu mieux le GX1200 pour faire passer la pilule, notamment avec un troisième ventilateur. Reste que pour ce tarif, la concurrence est assez rude avec des modèles de chez Phanteks, Fractal Design ou encore NZXT qui feront l'impasse sur le RVB ou le format E-ATX. Reste que le GX1200 est disponible et qu'on peut le trouver sous les 80€, ce qui commence à être intéressant.

 

comptoir 3starsLe GX1200 n'est pas un mauvais bougre. La qualité d'assemblage, la finition certes perfectible, mais soignée et sa tentative de se démarquer avec la Magic Box d'Antec, font de ce modèle un boîtier attachant au final. Si l'on ajoute à cela la possibilité de construire un PC musclé sans contrainte réelle et avec toute la place nécessaire pour travailler, alors le dernier bébé d'Antec mérite notre attention. Nous devons par contre essayer d'oublier les performances en contrepied dans les phases de test les plus critiques, qui nécessitent le renforcement de la ventilation et ce n'est pas la place qui manque finalement. Choisir avec minutie les éléments qui composent la machine sera également crucial si vous vous contentez de ce qu'embarque le boîtier de base. Côté bruit c'est une belle surprise, mais là aussi il faudra faire attention, car le GX1200 est ouvert. Nous avons apprécié le module de contrôle Magic Box sur ce modèle qui permettra de jouer avec l'ambiance lumineuse et la régulation de la ventilation. Par contre, s'il est possible de gérer les effets de lumière depuis l'extérieur, pour la régulation ce n'est pas possible. Enfin, le prix de vente annoncé ne place pas le nouveau Antec dans une position favorable. Annoncé à 84 bouliches, il devra jouer des coudes pour s'imposer. Pour finir, le modèle est beau, mais les matériaux qui le composent sont finalement assez fragiles -dommage pour du produit gaming-. Peinture, acrylique de la vitre et carcasse en plastique marquent assez facilement. Au final nous n'attribuerons que 3 étoiles à l'Antec GX1200 qui ne propose pas assez de choses au prix annoncé et dont la ventilation manque sérieusement de pêche. Il pourrait en prendre une de plus si le prix se cale rapidement sous la barre des 75.

 


crucial_40.png noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.




Sommaire

Page n°1 : Préambule
Page n°2 : Présentation
Page n°3 : Protocole et résultats en insonorisation
Page n°4 : Performances en refroidissement
Page n°5 : Verdict

Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !