• Conclusion

level 10 gt snow edition [cliquer pour agrandir]Il est temps pour nous de statuer sur le sort du Thermaltake Level 10 GT. Nous commencerons ce débriefing par les points négatifs relevés tout au long de notre examen, et il y en a quelques-uns.

 

Le modèle qui nous a été confié arrive dans sa livrée "Snow Edition". Tout de blanc et de noir vêtu, il est assez gênant de constater que le blanc n'est pas immaculé. Si la façade rappelle bien la blancheur de la neige, les parois et le plastique utilisé pour les racks des disques durs revêtent une couleur plutôt jaunâtre, proche du beige sur les racks.

 

Le Level 10 GT souffre également de quelques petits problèmes d'ajustement de ses éléments, notamment la façade qui ne s'encastre pas au mieux sur le côté droit. Les caches baies 5'25" ne sont pas parfaitement intégrés et la poignée de transport semble trop longue puisqu'elle dépasse à l'arrière du châssis (sur le modèle original cette poignée était parfaitement intégrée). Au niveau des baies Easy-swap, nous avons constaté quelques petits défauts comme des plastiques assez fragiles ou encore le fait que la baie ressorte légèrement du logement lorsqu'un disque dur est connecté. Ce ne sont que des détails, mais qui ont leur importance lorsque le boitier est vendu 260€. Enfin, bien qu'il conserve les contours du Level 10, ce modèle perd un peu de piquant puisqu'on se retrouve alors avec un boitier de conception classique.

 

level 10 gt - poignée [cliquer pour agrandir]level 10 gt - defaut façade [cliquer pour agrandir] 

On clique encore là et c'est fini, promis.

 

Ces désagréments mis de côté, le Level 10 GT se montre spacieux, racé et performant. Son look tranché, une fois de plus plaira ou pas et nous vous laissons seul juge ici puisque les goûts et les couleurs comme on dit... Le refroidissement est assuré par trois ventilateurs de 200mm et un de 140, qui se révèlent tous audibles à pleine vitesse ; avec une mention spéciale pour le ventilateur latéral enfermé dans son caisson et le 140mm arrière.

Une fois le tout régulé grâce aux boutons de sélection situés sur le dessus du boitier, le problème est réglé et les performances de refroidissement ne s’en ressentent pas vraiment. Il sera toutefois nécessaire de calmer le ventilateur de 140mm à l’aide d’un réhobus ou d’un adaptateur prévu à cet effet, car il reste bruyant lorsque la cavalerie est au repos.

 

En ce qui concerne les capacités à dissiper la chaleur, vous l’aurez constaté, le Level 10 GT est proche de ce qu’offre le maitre en la matière : Monsieur Lanboy Air. Il se permet de faire un peu mieux à pleine vitesse, hormis sur notre carte graphique qui ne profite pas au mieux des deux 200mm qui soufflent dans sa direction.

 

Pour ce qui est de la qualité de fabrication, comme nous l’avons signalé en début de conclusion, le Level 10 GT souffre de quelques défauts sur l’extérieur. L’intérieur quant à lui subit un traitement haut de gamme avec de la poudre électrostatique noire qui offre une finition au top ; toute la carcasse en est d’ailleurs recouverte. L’agencement du plateau de carte mère est impeccable même si les utilisateurs des plus gros modèles de cartes mères perdront la moitié des passes-cloison. L’accès backplate est assez vaste et permettra la mise en place d’un ventirad sans trop de difficultés selon le système de fixation utilisé. Nous n’avons pas été gênés, mais certaines fixations, notamment Intel, peuvent nécessiter une démonte sur les cartes E-ATX par exemple.

 

Les emplacements des ventilateurs avant et latéral sont équipés de filtres à poussière et le 200mm sur le dessus du boitier bénéficie d’une trappe qui facilite le nettoyage. Le câblage superflu se placera derrière le plateau de carte mère. L’espace réservé est assez étriqué et nous vous conseillons l’utilisation d’un bloc 100% modulaire pour ne pas avoir à écraser le câblage derrière la portière.

 

level 10 gt - support casque [cliquer pour agrandir]Nous avons également apprécié le démultiplicateur d’alimentation SATA permettant de ne brancher qu’un seul connecteur pour les cinq unités de stockage (une extension vers les lecteurs optiques aurait été la bienvenue). Un unique connecteur Molex permet d’alimenter les ventilateurs de 200mm. Le ventilateur latéral subit un traitement de faveur en étant raccordé via un connecteur caché dans le châssis ! Encore une fois le 140mm, non régulé et bruyant, se retrouve lésé car il utilise un connecteur 3pins classique pour son alimentation ; Ce qui permet cepandant un monitoring directement géré sur la carte mère.

 

Les gamers, cible favorie du constructeur, sont à l'honneur avec des petits détails qui facilitent la vie. On pense tout de suite au support de casque sur le côté et aux anneaux de sécurité placés derrière le boitier, qui permettent de sécuriser câble d'alimentation, clavier, souris et écran. Le système de verrouillage des baies easy-swap et du panneau latéral assure également la sécurité des composants. Par contre le poids de l'engin ne ménagera pas leur dos, puisqu'il s'élève à 12,7kg à vide (20kg une fois notre modèste configuration installée). En Lan, le Level 10 GT pourra briller de mille feux grâce aux LED multicolores disposées sur les ventilateurs de 200mm. Thermaltake abandonne par contre les diodes placées dans les baguettes du Level 10 original, alors que c'était probablement la touche light la plus classe de l'ensemble.

 

cdh-argent_.png

Énorme, onéreux, au design atypique, voilà ce qui résumerait bien le Level 10 GT. Ce boitier dédié aux gamers saura maintenir au frais les configurations musclées. L'accès aux composants est simplifié par une portière latérale antagoniste et amovible. La place ne manque pas à l'intérieur et tout est accessible immédiatement. Sa livrée blanche saura plaire aux allergiques du trop classique noir, contrairement à son design que ceux qui n'aiment pas se faire remarquer devront éviter. Malgré quelques problèmes de correspondance de couleur ou d'ajustement, il n'en reste pas moins un boitier haut de gamme que son tarif réserve aux plus fortunés d'entre vous. Au terme de ce dossier, nous décidons d'attribuer le Bronzeau Level 10 GT Snow Edition qui claquera dans les Lan, bien qu'il ait perdu l'âme du modèle initial !

 

Avantages Inconvénients
Performances Blanc cassé sur certaines parties
Espace intérieur Bruyant à vitesse élevée
Management des câbles côté configuration Pas de filtre à poussière sur le dessus
Connectique pléthorique en façade Pas de fixations rapides pour les HDD/SSD
Rallonge ATX 12V Ne passe pas inaperçu dans un salon ou une chambre
Systèmes de sécurité (Clés, anneaux...) Manque de place pour le rangement des câbles
5 Baies hot-swap Le prix qui calme un peu quand même
Câblage des baies easy-swap Trop de plastique
Portière amovible  

 


crucial_40.pngantec_75.pngintel_40.pngamd_40.png

gigabyte_40.pngcorsair_60.png

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !