Imprimer

• Mtron Pro 7500 (32 Go)

Ce modèle tout comme son petit frère ont été testés il y a quelques mois. Nous ne nous attarderons pas sur la présentation de Mtron, une jeune société qui s'est rapidement spécialisée dans les SSD mais qui ne donne plus de signes de vie depuis quelques mois. La gamme Pro dont fait partie ce 7500 est comme son nom l'indique la gamme professionnelle du constructeur qui a la particularité de concevoir son propre contrôleur et de n'utiliser pour l'instant que des puces SLC ce qui pourra en rassurer certains. Esthétiquement, le Pro 7500 reprend le même design pour le boitier 2.5" mais délaisse avantageusement le plastique blanc pour un très seyant métal. Le poids de l'ensemble est donc en hausse mais aussi la robustesse. Ceci-dit, vu l'écart de prix séparant les 2 gammes, on ose espérer que les différences entre les deux ne se limitent pas à l'apparence... L'étiquette présente sur la face avant reprend le code couleur bleu de la gamme Pro, en face arrière on distingue les connecteurs SATA ainsi qu'une petite étiquette rappelant le type et le numéro de série.

 

recto - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir] verso - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir] recto pcb - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir] verso pcb - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Le PCB comporte 16 puces Samsung de 2 Go SLC chacune, le tout piloté par un contrôleur maison à base d'ARM 7 (comme les Samsung S3C29R et Indilinx Barefoot) assisté d'une puce de 32 Mo Samsung faisant office de cache externe. Notons aussi la présence d'une puce Marvell servant de pont ATA vers SATA à côté du contrôleur, ce dernier ne gérant pas nativement l'interface SATA.

 

Nous utilisons le dernier firmware en date, soit la version 0.20R1 du constructeur pour nos tests. Les performances sont relativement limitées au niveau des débits maximum atteints, la lecture de petits fichiers est par contre excellente, quant à l'écriture de ces derniers, si on reste loin des ténors, elle est toutefois 4 fois supérieure à celle du petit frère 3500.

 

HDtune info - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir] HDtune read - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir] HDtune write - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir] crystaldiskmark - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Tâchons de vérifier tout cela à l'aide des courbes issues de nos mesures IOMeter. L'allure générale ressemble à celle obtenue avec le Mobi 3500, en plus pentue toutefois. Les débits maximum en lecture que ce soit séquentielle ou aléatoire sont 20% plus élevés que ceux du Mobi 3500, on reste toutefois à des niveaux deux fois plus faibles que ceux des Intel X25-M et G.Skill Falcon. Consolation, la courbe de lecture aléatoire démarre de haut et est très pentue preuve de la vélocité de ce SSD avec les petits fichiers.

 

L'écriture séquentielle est quant à elle beaucoup plus dans les normes en termes de débits maximum (et supérieure au X25-M 80 Go), mais surtout à nouveau excellente avec les petits fichiers. En revanche l'écriture aléatoire de petits fichiers (certes deux fois plus élevée que celle du 3500) n'est pas bonne du tout. Avec des tailles de fichiers plus importantes et à l'instar de ce qui se passait pour le Mobi 3500, la courbe décolle enfin (merci encore une fois aux puces SLC).

 

courbes lecture et écriture IOmeter - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour resserrer l'échelle sur les 8 premiers Ko

 

Du côté des performances pratiques simulées par PCMark Vantage, le Pro 7500 fait meilleure figure que le Mobi 3500, mais paie lui aussi ses débits maximum limités. Il finit donc en queue de peloton lors des tests sollicitant ces capacités, soit la plupart... Côté fragmentation, c'est toujours excellent puisque malgré notre protocole particulièrement exigeant à ce niveau, les performances restent dans toutes les situations au niveau d'origine, un bon point donc.

 

récapitulatif des performances - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir]   impact de la fragmentation - - Mtron pro 7500 32go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 


• Bilan

En conclusion, et comme vous l'avez remarqué, les qualités et défauts de ce Pro 7500 sont grosso modo les mêmes que celles du Mobi 3500. Certes les points positifs sont légèrement amplifiés et les négatifs légèrement diminués, mais un gros point négatif subsiste et se retrouve même décuplé, annihilant toutes les qualités de ce modèle : le prix ! En effet comment justifier un doublement de ce dernier alors que les gains sont réduits et la capacité la même...

 

Autant un Pro 7500 vendu au tarif du Mobi 3500 aurait réussi à décrocher une étoile supplémentaire par rapport à ce dernier au vu des petits gains par-ci et par-là, autant à ce prix il y a de bien meilleurs choix à commencer (pour ceux qui veulent rester en SLC) chez Intel. Le X25-E possède en effet des qualités en terme de performances que ne peut ne serait-ce qu'espérer effleurer le Pro 7500. Compte tenu de cet état de fait, des incertitudes concernant Mtron et malgré ses qualités, nous n'attribuons également qu'une seule étoile au Mtron Pro 7500.

 

note - Mtron pro 7500 32go

Retour au Comparatif SSD