Imprimer

• Asustor AS3104T

 

 AsustorAS3104T [cliquer pour agrandir]La connectique de l'AS3104T [cliquer pour agrandir]

L'AS3104T par-devant et par-derrière !

 

Asustor AS3104T
Processeur

Intel Celeron dual core N3050 @ 1.6Ghz

Mémoire vive 2Go (non-extensible)
Dimensions 164 x 165 x 218 (HxLxP en mm)
Poids

1.6 kg

Ventilation

120 mm

Alimentation 90W externe
Nombre de baies 4
Disques durs livrés Boitier nu compatible 3.5"
Capacité max Jusqu'à 32To
Normes RAID 0 / 1 / 5 / 6 / 10 / JBOB Extention et migration RAID possible
Connectique

3 X USB 3.0

1 X RJ45

1 X HDMI 1.4b

Protocole réseau SMB / FTP...
Chiffrement HTTPS / FTP SSL/TLS / AES...
Services Serveur Web, serveur mail, serveur multimédia (UPnP, iTunes, photos), téléchargement autonome (FTP, HTTP, P2P), cloud (Google Drive, HiDrive...), DDNS, vidéosurveillance, IPv6...
Prix 369 €

 

Si vous avez lu notre dossier sur l'AS1004T, rien ne nous permet de différencier le modèle du jour de celui-ci. L'AS3104T utilise le même châssis, le même look et surtout la même carcasse à carreaux. Pour les reconnaitre, il faut passer derrière. L'AS3104T, en plus du port USB 3.0 en façade, propose deux ports supplémentaires à l'arrière, une prise HDMI et un seul port RJ45. L'alimentation est externe et le refroidissement toujours assuré par un gros ventilateur de 120mm.

 

L'intérieur du NAS [cliquer pour agrandir]

 

La grosse évolution se trouve à l'intérieur. L'appareil est animé par un processeur dual core Intel Braswell. Il s'agit du Celeron N3050 cadencé à 1.6Ghz, qui poussera si besoin jusqu'à 2.13Ghz, et qui est appuyé par 2Go de mémoire vive. La mise en oeuvre du NAS est toujours simplissime grâce au montage sans outil proposé par la marque et vous pourrez profiter d'un stockage allant jusqu'à 32To, toujours en unités de 3.5".

 

 

AS3104T [cliquer pour agrandir]AS3104T toujours [cliquer pour agrandir]

L'appareil sous un autre angle

 

On dissèque la bête pour voir ce qu'il se cache dans ses entrailles. Nous découvrons un PCB plus fourni, Celeron oblige. Le dissipateur est plus imposant que sur l'AS1004T et nous remarquons la présence de quatre puces de 512Mo de mémoire soudées à l'arrière de la plaque. La mémoire ne sera pas extensible.

 

Le PCB de l'AS3104T [cliquer pour agrandir]

 Le PCB tout nu

 

Nous avons eu la bonne idée d'installer la bêta 2.6 d'ADM. Cette bêta nous a causé quelques soucis de gestion des ports USB 3.0, nous empêchant de faire un relevé sur ces derniers. Malheureusement, une fois la version finale de l'OS mise à disposition, le problème n'était pas résolu. Asustor en a été informé, a identifié le problème et travaille à le corriger. En attendant, impossible de passer sur une version antérieure, donc nous nous passerons de ces mesures (une mise à jour sera proposée dès que possible).

 

Pour faire l'acquisition de ce modèle, il vous faudra débourser 369€ pour un boîtier nu. L'engin se positionne plutôt bien, face à des modèles multimédias souvent plus cher (TS-451 ou DS416play).

 

Mise en marche

Lors du test de l'AS1004T, nous avions privilégié la facilité en utilisant l'adresse IP de l'appareil pour l'initialiser. Aujourd'hui nous allons nous concentrer sur l'application AI Master qui permet une initialisation sans avoir à utiliser de PC. 

 

La page d'accueil AI Master [cliquer pour agrandir]Initialiser la rechercher via AI Master [cliquer pour agrandir]À la recherche du serveur perdu [cliquer pour agrandir]

Les premières étapes de la mise en marche via AIMaster

 

AI Master est disponible sur Android et iOS. Pour en profiter, rien de plus simple, vous téléchargez d'abord l'application sur votre smartphone ou votre tablette (logique !). Une fois installée et le WiFi activé, vous cliquez sur le "+" en haut à droite de la page d'accueil.

 

Démarrer l'init de l'AS3401T [cliquer pour agrandir]Message de bienvenue [cliquer pour agrandir]Choix du MDP via AIMaster [cliquer pour agrandir]

Les étapes suivantes

 

Plusieurs choix vous sont proposés comme vous pouvez le voir et nous choisissons "Découverte automatique". Quelques secondes plus tard, votre NAS apparait dans la liste des serveurs. Vous lui commandez une bière... non ce n'est pas ce genre de serveur, donc vous cliquez simplement sur le nom. Un petit blabla apparait et vous demande de démarrer l'initialisation. Vous le faites, c'est mieux.

 

Ensuite, vous faites votre choix sur la page de bienvenue; pour nous ce sera "configuration personnalisée". La il faudra choisir le mot de passe de la session administrateur. On entre notre mot de passe et on passe à la suite.

 

Réglage de l'heure... [cliquer pour agrandir]...configuration réseau... [cliquer pour agrandir]...et gestion des volumes ! [cliquer pour agrandir]

Réglage de l'heure, du réseau et des volumes. C'est bientôt fini...

 

On configure ensuite l'heure, puis la configuration du réseau et enfin le choix des volumes ainsi que le niveau de RAID à appliquer. Lorsque c'est fait, il ne reste qu'à démarrer l'initialisation en pressant le bouton rouge.

 

L'une des page de chargement que vous croiserez [cliquer pour agrandir]Et enfin le bureau d'AIMaster [cliquer pour agrandir]

ça charge avant d'arriver sur l'écran de contrôle

 

L'application mouline... elle mouline encore... et BAM ! le bureau ADM. Votre NAS est disponible et prêt à l'emploi.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !