Depuis l'arrivée de la réalité virtuelle, le principal défaut trouvé par les joueurs (outre la partie technique qui sera meilleure dans les prochains visiocasques à venir) est le manque de gros jeux dans le catalogue disponible. Il y en a déjà pas mal, mais noyés dans une masse de démos et avec des lancements qui n'ont pas fait beaucoup de bruit (surtout à cause des plus sceptiques en la matière qui tapent sur la chose à chaque occasion), le catalogue ne suffit pas.

 

Qu'à cela ne tienne, durant l'E3 de nombreux studios croyants en l'essor de la réalité virtuelle en ont profité pour montrer leurs bébés et on commence par id Software (qui appartient à ZeniMax), qui a des démêlés avec Oculus et Jon Carmack, mais ne cache pas vouloir participer à l'évolution de ce nouveau média.

 

 

Durant le précédent E3, id Software avait présenté son envie de passer DOOM en VR. Depuis c'était silence radio, même si on a pu voir DOOM 3: BFG modifié pour passer sur HTC Vive avec compatibilité SteamVR complète. Pour ce nouvel E3, plus qu'un mode pour DOOM, le studio est arrivé avec un nouveau titre nommé DOOM VFR (Virtual F***ing Reality ?) qui débarquera avant la fin de l'année, sur HTC Vive et PSVR, et permettra de se plonger au cœur de l'action comme jamais on n'a pu le faire jusque là. Dans un titre rapide et éprouvant comme celui-ci, il faudra avoir le cœur bien accroché, surtout que le déplacement en téléportation a l'air d'être bien amené pour tout de même avoir des interactions avec l'environnement, sans pour autant finir par gerber par tout (ou en tout cas pas à cause de la cinétose).

 

Un jeu de plus à venir pour les visiocasques donc, mais id Software n'était pas seule sur le segment, puisque Bethesda avait aussi de l'annonce à faire :

 

 

Pas une grande surprise, puisqu'un portage de Fallout 4 en réalité virtuelle était attendu, mais on a maintenant une date et l'on sait sur quel périphérique il pourra être joué. Tous ceux qui ont toujours rêvé de s'équiper d'un Pip-boy pourront sortir leur HTC Vive ou PSVR dès le mois d'octobre de cette année pour aller arpenter ce mode post-apocalyptique et le regarder d'une façon plus immersive que jamais.

 

Serez-vous plus action rapide et défouraillage pour épileptique ou du genre à vous balader à poil sans vaccin antitétanique dans une décharge radioactive ? Si ce genre de titres ne va peut-être pas motiver tout le monde à lâcher de gros sous pour s'équiper (à noter qu'il sera toujours possible de bidouiller SteamVR pour y jouer via Oculus Rift, même si la compatibilité n'est pas annoncée), il y a de fortes chances que de nombreux joueurs soient piqués par l'envie de s'y essayer. N'est-ce pas ?

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 25 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !