Au grand dam des producteurs de NAND et constructeurs de SSD, le marché de la NAND connaît un revers de fortune assez fantastique depuis 2018 et ce ne serait pas prêt de s’arrêter, pour le plus grand bonheur des consommateurs pouvant enfin lorgner sans une pointe de culpabilité vers des SSD de capacités plus importantes. Ainsi, les SSD de 120/128Go ont même tendance à disparaître, 250/256Go étant devenu la nouvelle entrée de gamme, tandis que les 500/512Go deviennent progressivement le nouveau standard et ceux de 1To/2To peuvent enfin prétendre sérieusement à remplacer pour de bon au moins certains disques durs.

 

Les prix des contrats de NAND flash se sont déjà tassés de 20% pour le deuxième trimestre consécutif au cours du second trimestre de l'année et il n'y aurait aucune amélioration en vue pour le 3e trimestre. Comme toujours, sont pointées du doigt des facteurs tels qu'une demande en deçà des prévisions sur les marchés du smartphone et des serveurs, une situation naturellement aggravée par plusieurs facteurs macroéconomiques, dont la confrontation commerciale sans fin entre les USA et la Chine. L’approvisionnement toujours difficile en CPU chez Intel joue lui aussi encore son rôle en tirant notamment vers le bas les livraisons des machines portables.

 

EMMC, UFS ou SSD, quelque soit le type de support, tous accuseront (encore une fois) une croissance plus faible qu'anticipée durant ce troisième trimestre et le pic saisonnier de la rentrée après l'été n'y ferait rien pour empêcher les prix de la NAND de baisser davantage. De leur côté, les OEM essayent de débarrasser un maximum leur inventaire et en profitent encore pour négocier à la baisse leurs contrats à auprès des producteurs de NAND, tout en passant commande avec prudence.

 

À défaut d'un rebondissement, l'industrie et DRAMeXchange anticipent (ou plutôt, espèrent) toutefois un resserrement de la baisse des prix vers la fin du troisième trimestre, par exemple avec un tassement estimé de 10% pour les modules SSD et eMMC au lieu de 20% les deux trimestres précédents. Mais, il n'y a pas que les prix de la NAND qui prennent, ceux des wafers de NAND aussi en seraient presque arrivés à prix coûtant chez les fournisseurs et devraient ne pas remonter de sitôt, avec une nouvelle baisse de 5% au cours des prochains mois si l'on en croit les experts de DRAMeXchange. À vos SSD ! (Source)

 

crucial bx500 citroen cdhBientôt, un SSD acheté, une BX (miniature) offerte !

 Comme la DRAM, la NAND continue elle aussi sa course vers le bas, et c'est pas fini ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !