Succédant au Vector 180 et à son Barefoot 3, Toshiba sous sa marque OCZ lance la série VX500, découpée en 4 modèles de 128, 256, 512 et 1024 Go. La NAND embarquée est de la 15nm MLC Toshiba, ce qui place d'emblée la série dans une gamme supérieure que tous les SSD utilisant la peu onéreuse TLC. Côté contrôleur c’est le TC358790 qui s'y colle, déjà vu que les plutôt bons Q séries Pro. Ce dernier n'a pas de DRAM externe en guise de cache pour les capacités de 128, 256 et 512 Go, par contre il est épaulé par 256Mo de DRAM en rab' pour les bousins de 1024Go. Le non-recours à ce cache de mapping externe a par contre un inconvénient sur le SSD : la gestion de sa consommation au repos est problématique, il ne rentre jamais en veille profonde, et pompe jusqu'à 4x plus d'électrons que s'il n'en avait pas. Seule la version 1024 Go est dénuée de la technologie DEVSLP qui délimite la conso minimale à 5 mW.

 

Ceci étant, la MLC, qui a eu la vie dure face à la SLC en son temps, mais qui est devenue recherchée en 2016 face à la TLC et son désamour pas toujours justifié, est une bonne chose. Pour rappel les perfs plus faibles de la TLC sont souvent compensées par des technologies de type turbo write qui utilisent une portion de la NAND en mode SLC comme cache, ce qui a l'avantage de pouvoir booster les débits, mais qui a un inconvénient majeur : si la taille des données à écrire dépasse la taille du cache turbo write, les perfs s'effondrent.

 

Si on en revient à nos VX500, MLC et garantie de 5 ans en font des unités d'emblée sympathiques pour tout PC non équipé de slot M.2. Voyons les données/débits dans un tableau :

 

Que c'est gros !128 Go256 Go512 Go1024 Go
DRAM ND ND ND 256 Mo
E/L séquentielle 485/550 Mo/s 510/550 Mo/s 515/550 Mo/s 515/550 Mo/s
E/L aléatoire 4ko 49k/62k IOPS 58k/90k IOPS 64k/92k IOPS 65k/92k IOPS
Conso idle 125 mW 125 mW 125 mW 260 mW
Conso max 3.4 W 3.4 W 3.4 W 3.4 W
Endurance 74 To 148 To 296 To 592 To
Prix $63,99 $92,79 $152,52 $337,06

 

Comme à chaque fois, plus on monte en capacité et plus les performances sont optimales. Les tarifs conseillés sont tout à fait corrects, et même s'ils sont au-dessus des SSD entrée de gamme avec TLC, la garantie de 5 ans devrait rassurer les clients. À voir maintenant comment Toshiba OCZ va pénétrer le marché français, puisque seuls les SSD estampillés Toshiba sont trouvables, tous les SSD OCZ Vector ont disparu, et il n'y a quasi rien en Toshiba-OCZ... Jusqu'à aujourd'hui peut-être ?

 

toshiba ocz vx500

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !