Actuellement se tient à San José en Californie la grande messe de la mémoire flash. Les équipes d'HGST ont décidé de planter leur tente là bas et de réaliser une démonstration de ce qui serait le SSD le plus rapide du monde, rien que ça ! Il paraît que les vigiles ont hésité à les faire rentrer lorsqu'ils ont découvert dans leurs poches des SSD non pas constitués de mémoire flash mais ... de mémoire à changement de phase (PRAM ou PCM) ! Le principe : le verre chalcogène peut passer de l'état cristallin à l'état amorphe une fois chauffé. Pratique pour écrire des bits.

 

C'est grâce à l'utilisation de ce type de mémoire et à une interface différente des SSD habituels que le périphérique arrive à atteindre 3 millions d'IOPS en lecture aléatoire 512 Bytes. Un chiffre vraiment bon comparé à tous les SSD à mémoire flash. La latence est également très faible avec 1,5 µs. Le SSD utilise une interface PCIe 2.0 x4 et des puces de PRAM gravées en 45nm par Micron avec une densité de 1 Gb (128 Mo) assez faible.

 

Le prototype d'HGST met la pâté à celui d'IBM qui avait été présenté en mai dernier. Pour le moment, la commercialisation de l'engin n'est pas prévue, mais lorsqu'elle arrivera, il est certain que ces SSD seront d'abord réservés aux professionnels puisque leur coût devrait être exorbitant.

 

hgst.jpg  

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !