PCWorld a testé le modèle de 120 gigots et de 240 gigots de la nouvelle gamme Sandisk Extreme. Dans ce petit bout de métal se cache encore et toujours - ça en devient lassant à force - un SandForce SF2281. Mais la firme a cette fois utilisé ses propres modules de mémoire NAND Flash MLC synchrone gravés en 24nm, probablement d'origine Toshiba avec lequel Sandisk a formé une joint-venture. Le Sata 6Gbps est de la partie, est-ce que tout cela, y compris le prix au Go, est suffisant pour en faire un SSD recommandable dans cette marée de clones SF2281 ?

 

sandisk.jpg  

 

Lire le test du 120 et du 240 Go

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots