Sacrée preuve d'impuissance de la part de la Raymonde ! On a relayé plusieurs fois des gros soucis avec la version 1809 de Windows 10, et ce dès son introduction qui fut marquée par le retrait rapide de celle-ci, en attendant la correction des bugs graves induits. Au final le parcours de cette version se révèle être chaotique puisque pas plus tard que la semaine dernière on vous avertissait que des soucis de performances ingame étaient relevés, reconnus officiellement par Microsoft. Cette mouture, plus que les autres, fut un carnage indigne d'une boîte de ce standing, tant et si bien qu'on ose espérer que la version suivante sera propre, le plus possible.

 

En attendant, pour éviter les gueulantes d'utilisateurs frappés par des bugs liés à la mise à jour d'un patch, Microsoft a inclus la capacité de son OS à désinstaller une rustine responsable de bugs, et ce de manière automatique. Si le démarrage se passe mal et qu'un patch est responsable du plantage, alors l'OS de lui-même désinstallera ce dernier, et vous en serez avertis par un message au boot final quand tout sera rentré dans l'ordre. Notez que pendant 30 jours, la rustine ne sera pas réinstallée, ce qui laisse du temps à Microsoft de publier des correctifs, généralement en quelques jours maximum. Mais c'est vraiment mettre un cataplasme sur une jambe en bois !

 

windows10 logo blague maj

 Après avoir usé et abusé de tous les moyens pour forcer les installations de patches W10, Microsoft s'auto-censure avec les patches ratés ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !