Ça y est, le noyau Linux vient de se payer un lifting avec la sortie de la version 5.0. Bien que, au début, nommée 4.21 puisque succédant à la 4.20, la présence de nouvelles fonctionnalités encore inédites a fait pencher Linus vers une nouvelle version majeure.

 

En effet, outre la compatibilité FreeSync - qui est déjà un bon gros morceau en soit - cette mouture apporte des optimisations au niveau de la connexion au net, le support préliminaire d'Icelake avec sa partie graphique Gen11 (et autres joyeusetés), mais aussi le support préliminaire de l'architecture Turing (version rétro-ingénierée sur les drivers Nouveau, mais il ne s'agit pas, loin s'en faut, d'une accélération graphique complète). On note aussi un tas de petits CPU allant de la partie processeur du SoC Xavier de chez NVIDIA aux obscures C-SKY 32-bit chinois ainsi que des correctifs et amélioration des systèmes de fichier concernant l'EXT4 et la présence de swap sur du BTRFS. Enfin, quelques bidules électroniques peu communs sont mieux supportés, comme les souris Logitech hautes sensibilité (high DPI) ou le Cougar 700K (pourquoi maintenant, ça, bonne question)?

 

Tout comme bon nombre de choses en ce moment, cette version possède un nom de code "Shy Crocodile" ou Crocodile Timide en français, qui était déjà celui de la 4.20. Une belle métaphore sur la voracité du bouzin sur le marché serveur, mais pas sur les machines grand public ? (Source : Phoronix)

 

linux

 

 Une mise à jour majeure du noyau Linux avec au programme le support du rafraîchissement variable d'AMD. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !