Chez AMD et Nvidia, on a décidé de passer à l'offensive. Tel Ratchet et Clank, Terence Hill et Bud Spencer, Ben et Nuts, les deux se surveillent comme Pascal au milieu d'un troupeau de charmantes mannequins Victoria's Secret. AMD a libéré non pas le Kraken, mais le ROCm 2.0. Il en avait parlé lors de sa conférence New Horizon, dans la partie consacrée à la Vega 7nm alias MI60, voilà sa trousse à outil pour le machine learning appliqué aux cartes des rouges sous environnement Linux avec prise en charge de l'OpenCL 2.0. On notera dans le support des cartes Fiji, Polaris 10 et Polaris 11, Vega 10, ainsi que Vega 7nm. Hawaii aussi est là, mais en revanche aucun iGPU ne figure sur la liste des invités. Toutes ces routines et drivers, outils pour développeurs, tout ça se retrouve dans le ROCm alias Radeon Open Compute.

 

 

Quant à Nvidia, il avait rendu open source son PhysX jadis propriété d'Ageia. En prenant ce statut, Nvidia s'assurait que sa trousse à outil faite pour gérer la physique ne soit pas noyée sous le flot des solutions concurrentes. Désormais disponible sous licence BSD, ceux qui sont développeurs et intéressés (à tout hasard ceux qui bossent sous l'UE4) peuvent passer à la nouvelle version de PhysX. La 3.4 vient d'être remplacée par la 4.0 , avec des améliorations dans la gestion des mouvements et des interactions plus précises avec l'environnement. A vos modems !

 

 

amd nvidia ruby

 Que tous ceux qui aiment taffer sur leur GPU lèvent les bras, que tout ceux qui aiment passer des heures lèvent le doigt, allez maintenant on y va ! Ces soirées-làààààà 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !