Google avait déjà prévu de bannir les publicités de cryptomonnaies et des activités associées sur sa plateforme, et ce dès juin 2018. En ratissant large et sans discrimination, Google espère ainsi limiter la promotion d'activités pas toujours très légale et l'exposition des internautes aux scams et fraudes qui se sont inévitablement glissées dans le monde des cryptos. Lundi dernier, Google a fait un autre pas dans cette direction hostile aux cryptomonnaies, en bannissant désormais toute extension de minage de Chrome.

Celles-ci avaient été autorisées jusqu’à présent, mais sous conditions : il fallait par exemple à ce que l'extension indique très clairement sa fonction et ses intentions, et tout add-on créé pour du minage ne pouvait avoir aucune autre fonctionnalité en parallèle. Une telle mesure avait été mise en place afin de limiter l'apparition d'extension de minage opérant en mode ninja à l'insu de l'utilisateur. Une méthode exploitée par bon nombre de site en poussant les internautes non-informés à installer une extension capable de faire du cryptojacking (voir cette brève).

 

Hélas, en dépit de sa "bienveillance" initiale, Google aurait récemment découvert que seuls 10% des plug-ins de minage sur Chrome se plient à ces règles, signifiant que 90% vont à leur encontre et s'adonnent à du cryptojacking non-consentit. En conséquence, c'est une fois de plus la punition collective, aucune nouvelle extension n'est plus la bienvenue au Chrome Web Store et celles déjà publiées en seront retirées à partir de juin. Voici ce que les développeurs de Google ont partagés sur leur blog pour justifier cette décision :

 

The extensions plateform provides powerful capabilities that have enabled our developer community to build a vibrant catalkog of extensions that help users get the most ouf of Chrome. Unfortunately, these same capabilities have attracted malicious software developers who attemp to abuse the plaform at the expense of users. This policy is another step forward in ensuring that Chrome users can enjoy the benefits of extensions without exposing themselves to hidden risks.

Il faut reconnaître que 2018 n'aura pas été très tendre avec les cryptomonnaies jusqu'ici, avec une sévère correction en début d'année et un léger retour à la réalité après des mois de spéculations assez folles, suivie de fortes envies de régulations de par le monde, même si le G20 tenu récemment n'aura pas clairement statué en ce sens; il n’empêche que ce n'est plus aussi rose bonbon qu'avant.

Pour autant, le minage s'opère toujours encore à très grande ampleur, autant à coup de GPU qu'à grand renfort d'ASIC, au point où les tarifs de l'électricité ont parfois été revus à la hausse pour l'occasion (un bon prétexte aussi), des fois à l'image de la Chine spécialement pour les grosses opérations de minage. Et depuis lundi, la Thaïlande est venue s’ajouter à la liste des pays disposant d'une taxation spécifique aux cryptomonnaies. Chaque jour semble apporter son lot d’événements pouvant affecter les monnaies virtuelles, directement ou indirectement, et bien malin celui qui saura prédire avec exactitude la tronche du marché d'ici la fin 2018 (et par définition, les nôtres) ! (Source : Chromium blog)

 

google ban extension minage

Y'en a plus !

 Après avoir annoncé le ban des publicités, Google va maintenant aussi débarrasser son Chrome Web Store des extensions de minage ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !