La guerre entre Microsoft et Google, ça ne date pas d'hier, mais cela semble s'étendre avec le temps. Leur nouveau terrain de jeu : dévoiler les failles de sécurité du concurrent. L'affaire commence en 2015 avec un programme de la firme de Mountain View intitulé Projet Zero, dont le but n'est autre que le signalement et la correction des failles de son concurrent. Le hic est qu'après 90 jours, ces dernières sont rendues publiques, ce qui n'est bien sûr pas vu d'un bon œil par la Raymonde qui n'a pas toujours le temps de les combler !

 

Contrairement à son concurrent, Microsoft a dévoilé la faille dans les règles du lard de l'art : un mail a été envoyé le 14 septembre 2017 avertissant Google, mais n'a été rendu public sur le blog de l'entreprise à la fenêtre que très récemment. Quant au correctif, ce dernier a été mis en place quatre jours seulement après le signalement, rapide donc.

 

Le jeu est de bonne guerre et plutôt profitable (pour une fois) pour l'utilisateur, qui se retrouve avec un logiciel plus sécurisé... Lorsque le patch est appliqué à temps. Il est par ailleurs assez ironique de voir un travail de test parfois fastidieux effectué par le concurrent, comme quoi l'image de marque pousse à des décisions étranges !

 

windows10 logo blague maj

 Dévoiler les failles du concurrent, une nouvelle stratégie commerciale ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !