Pendant une conférence de la LinuxCon NA 2014 à Chicago, Linus Torvalds a pu parler de ses espoirs pour le futur. Un des développeurs du kernel Linux, Greg Kroah-Hartman, a mis en avant qu'on trouvait maintenant Linux à peu près partout, accompagné de GNU ou pas, et a directement demandé à Linus où il pensait le voir évoluer à l'avenir.

 

Sa réponse fut des plus simples : "Je veux toujours le desktop", Linus n'abandonne pas l'idée de voir le projet entrer dans toutes les chaumières. La réaction de la foule a aussi été des plus simples, tout le monde debout à applaudir. Séduire un public conquis d'avance est toujours aussi simple. Maintenant, il faudrait arriver à séduire les sceptiques et c'est une autre paire de manches. Linus ne pense pas que le kernel soit à mettre en cause, mais toute l'infrastructure et il pense qu'il est toujours possible d'atteindre ce but.

 

Il en a aussi profité pour présenter le problème du test de tous les pilotes sur le kernel, les personnes le faisant ayant du matériel en général haut de gamme, ça laisse à la traine du matos plus ancien et non testé. Il invite toute la communauté à prendre part aux tests. C'est la seule façon d'analyser rapidement les problèmes hardware. Il ne vous reste qu'à planter votre machine pour le bien de la science ! Il a aussi largement parlé des différentes parties du code dont une seule personne a la charge, ce qui freine le travail et lie intégralement la personne en question à sa tache sans espoir de pouvoir s'en déconnecter de temps en temps. Pour faire simple, Linux est un projet collaboratif et Linus, comme le reste de l'équipe, espère toujours plus de collaboration.

 

De notre côté, on peut pointer un autre problème de GNU-Linux qui est en train d'être résolu. Si depuis l'arrivée d'Ubuntu il est simple d'installer sa machine et d'avoir un système stable (même avec du matos ancien), le manque de jeux fait toujours revenir l'utilisateur en manque sur d'autres OS (pour ne par dire les OS Microsoft). Étrangement, depuis que Valve pousse au développement de jeux pour GNU-Linux via Steam OS ou Steam sur Linux, pas mal de personnes ont bien moins peur de sauter le pas et voient d'un bon oeil un OS économique qui leur permette de jouer, quitte à devoir galérer un peu au début. Du pain et des jeux ? Oui, c'est effectivement ce qui suffira toujours au plus grand nombre. (Source : eWeek)

 

Tuuuuuuuuuuuux

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !