Comme Fujian Jin Hua Integrated Circui, ChangXin est également l'un des pions importants du plan d'autonomie technologique "Made in China 2025" du pays lancé par le président Xi Jinping. Plus spécifiquement, il s'agit d'une start-up fondée en Chine en 2016, initialement sous le nom de Innotron Memory. On rappelle que le domaine de prédilection de ChangXin et de Fujian Jin Hua est celui de la DRAM, et qu'ils ont été rejoints dans leur quête en juillet dernier par Tsinghua Unigroup, un autre géant potentiel en devenir sur le marché. Cela dit, il parait que l'affaire de Tsinghua ne roulerait pas tout à fait comme prévu, ses plans pour des usines à Nanjing et Chendgu ayant apparemment été exploités pour y faire grimper les prix des terrains.

 

Après avoir annoncé le démarrage de sa production domestique de DRAM fin septembre, ChangXin se vante à présent aussi d'avoir pu livrer ses tout premiers wafers de DRAM ! Avec un débit de production estimé aux alentours de 20 000 wafers par mois, la compagnie produit essentiellement des puces 8 Gbit LPDDR4 et DDR4 sur un procédé de fabrication de "classe 10 nm", en pratique une taille réelle effective de 19 nm.

 

changxin dram tech developpement

 

Précisons que la roadmap DRAM du constructeur est basée sur la technologie de cellule de mémoire vive à condensateur empilé, une méthode plus récente et différente de la cellule à condensateur à tranchée que d'autres producteurs exploitent parfois encore (initialement conçue par Qimonda et aujourd'hui considérée comme étant dépassée). Évidemment, la Chine n'ayant encore ni une grande expérience dans cette industrie ni une collection de brevets à disposition, ChangXin explique avoir dans un premier temps recruté des ingénieurs coréens et taïwanais, ainsi que d'anciens techniciens de Qimonda, dont Karl Heinz Kesters qui travaillerait pour ChangXin en tant que consultant. Étant donné la spécialisation de Qimonda avec la "Deep Trench technology", dont Kuesters avait été responsable du développement, et le fait que Qimonda avait mis la clé sous la porte avant de pouvoir passer à la suite, beaucoup s'attendaient à ce que le producteur chinois exploite ainsi son ancienne technologie, mais que nenni !

 

Dans tous les cas, ChangXin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et a aussi déjà fait connaître son intention de doubler sa production à 40 000 wafers par mois d'ici le second trimestre de 2020 quand l'expansion de son Fab 1 sera achevée et opérationnelle. En sus, le constructeur planifie aussi l'ouverture prochaine de deux autres sites de manufacture, les Fab 2 et Fab 3, toujours dans l'optique d'augmenter sa capacité totale de production ! Et voilà, ChangXin a donc pris les devants sur ses compatriotes et s'est autocouronné "unique producteur chinois de DRAM", tout en confirmant sa capacité à pouvoir livrer commercialement des volumes significatifs de DRAM mainstream ! (EEtimes)

 

changxin memory fab 1 2 3

Un aperçu virtuel des usines de ChangXin !

 ChangXin aurait fait son entrée dans la cour des grands en devenant le premier producteur chinois de DRAM avec une production en volume de DDR4, et disponible ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !