Depuis quelques années, la firme chinoise Huawei conçoit ses propres processeurs, utilisant le jeu d’instruction ARM et reprenant certaines architectures de cœurs proposées par la firme anglo-saxonne. Placement haut de gamme oblige, ces puces utilisent les toutes dernières technologies : la dernière en date, nommée Kirin 990, était gravée par le processus 7nm+ de TSMC aux EUV, alors que cette finesse n’arriverait au plus tôt qu’en 2020 sur nos composants PC.

 

Pour ce qui concerne son successeur, des rumeurs vont bon train. Certains penchent pour un 1000, d’autres un 1020, mais l’important réside dans l’écart de performance avec l’état de l’art. Et pour cela, les bruits ont un appétit énorme : pas moins de 50 % d’amélioration par rapport à la version 4G (plus puissante) du 990, guidée par une gravure 5 nm de toute première fraîcheur. Le bousin intégrerait notamment les Cortex A-77, fleuron de la gamme ARM, ainsi qu’un modem 5 G. Appétissant, non ? La compétition devraient s'effectuer face au Snapdragon 865 de chez Qualcomm voire 875, qui n'existent aujourd'hui également que sous la forme de rumeurs. Une belle bataille à venir pour 2020...

 

huawei krilin cdh

Un Huawei Krilin 1020 ? C’est pas encore over nine thousand !

 

Nous pouvons nous rassurer que, en dépit des tensions avec les États-Unis, la firme chinoise ne se démonte pas : après la mort de la division CPU de Samsung, voir une autre entreprise consolider ses acquis a de quoi rassurer quant à la concurrence... A minima sur le segment mobile. À ce propos, rien n’est encore dit sur une tentative sauce Windows 10 ARM par les Chinois, pourtant souvent amateurs d’étrangetés du genre. Pour une prochaine fois ? (Source : WCCFTech)

 Une rumeur qui semble impressionnante en terme de gains sur les CPU mobiles ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !