Ça sentait le sapin depuis le mois dernier, voilà que la nouvelle est officielle : pour les Exynos, c’est la fin ! Le centre de développement d’Austin licencie ainsi 290 employés à compter du 31 décembre — information publique de par le Worker Adjustment and Retraining (WARN) dument remplie par Samsung. Fini donc les designs customs, une bien triste histoire pour le consommateur puisqu’il ne reste plus qu’Huawei et Apple dans la liste des designeurs de puces hautement personnalisées, les Snapdragons dérivants de moins en moins éloignés de leur modèle ARM au fur et à mesure que le temps passe.

 

samsung exynos 7 octa

Adieu !

 

D’un point de vue financier, l’affaire se justifie : développer sa propre micro-architecture nécessite des tests poussés, des simulations, des ingénieurs en charge de l’optimisation pour le procédé physique... auxquels s’ajoutent également toute l’équipe logicielle apportant le support et l’optimisation (qu’il s’agisse directement de passes de compilation ou d’écriture de noyau assembleur dans les parties critiques), autant de dépenses difficilement justifiables pour une puce aussi complexe et uniquement dédiée à un usage propre à l’entreprise.

 

Qu’est-ce que cela signifie en pratique ? Concrètement, Samsung garde ses fonderies : selon toute probabilité, la firme devrait entrer en transition vers une conception semi-custom de processeurs ARM pour sa série haut de gamme des Galaxy... Mais cela n’est pas confirmé par un quelconque communiqué. Attendons 2020 pour plus de certitudes ! (Source : Android Authority)

 C'est la fin des designs personnalisés des CPU Samsung Exynos : et après ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !