Les présentations d'abord ! Qui dit Archer 2 dit forcément Archer 1; ce dernier est un superordinateur installé à Édimbourg en 2013 pour le centre UKRI (UK Research and Innovation center) et avait couté à l'époque la modique somme de 43 millions de livres sterling. Il a été construit à partir de 4920 nœuds (nodes) Cray XC30 et un total de 118 080 CPU Xeon E5-2600v2, puis exploité au fil des années par les chercheurs dont les travaux exigent une grosse puissance de calcul.

 

logo archer superordinateur ukri

 

Il fut un temps, Archer - pour Academic Research Computing High End Resource - était également dans le top 20 (en 19e position en novembre 2013 pour être exact) du top 500 des superordinateurs les plus puissants au monde avec une puissance "Rmax" de 1367,5 TFLOPS (ou 1,367 PFLOPS) - le numéro 1 de l'époque, le superordinateur chinois Tianhe-2A, se trouvait alors à 33 862,7 TFLOPS. Mais avec les dernières évolutions et avancées, ce n'est évidemment plus du tout le cas aujourd'hui ! Toujours à titre de comparaison, Summit a dominé le top 500 de juin 2019 avec 148 600 TFLOP en "Rmax", suivi de Sierra avec 94 640 TFLOPS.

 

Bref, une mise à jour était bel et bien de mise pour revenir un peu dans la course et c'est pourquoi le gouvernement britannique a débloqué la somme de 79 millions de livres pour l'installation d'un nouveau superordinateur : Archer 2, un nouveau système qui devrait réaliser son travail scientifique jusqu'à 11 fois plus rapidement que l'ancien - selon les benchmarks CP2K, OpenSBLI, CASTEP, GROMACS et HadGEM3 ! Plus de XC30 ni de Xeon, le prochain superordinateur exploitera cette fois-ci la plateforme Shasta de Cray pour un total de 5840 nœuds et chaque nœud contiendra deux EPYC 2 Rome d'AMD avec 64 cœurs moulinant à 2,2 GHz (de base ?), un monde auquel il faut aussi ajouter 1,57 petabyte de mémoire vive.

Ainsi, Archer 2 profitera de la puissance cumulée de 11 696 processeurs EPYC 2 et du grand total de 748 544 cœurs, soit 1 497 088 millions de threads ! Avec tout ceci, Archer devrait atteindre une performance en "crête" proche des 28 PFLOPS, soit 28 000 TFLOPS, une bien belle évolution par rapport à l'ancienne génération. Archer 2 sera installé dans la même pièce que son prédécesseur, qui sera débranché pour de bon le 18 février 2020, mais ne sera mis en service que 78 jours plus tard le 6 mai 2020, si tout se passe comme prévu.

Ensuite, le nouveau superordinateur sera également soumis à une période de stress-test d'environ un mois avant d’être disponible à l'emploi. Pour l'anecdote, il a déjà été confirmé qu'Archer 2 servira notamment au travail de recherche pour un traitement du VIH.

 

Au-delà du nouveau superjouet pour l'UKRI, c'est aussi une nouvelle victoire pour AMD et son catalogue Zen 2 qui vient s'ajouter à la liste grandissante des projets de superordinateurs EPYC-quement goinfrés au bon silicium de chez Tata Su; une liste sur laquelle se trouve également le projet de superordinateur de catégorie exascale Frontier, dont la puissance de calcul est estimée à 1,5 exaflops, EPYC et Radeon Instinct à l'appui ! On rappelle aussi que Digitimes estime déjà que 10% du marché des serveurs devrait revenir aux EPYC d'AMD courant 2020, difficile donc de ne pas parler de succès !

 

archer superordinateur ukri Sympa les distributeurs de boissons (Archer premier du nom) !

Plus de détails techniques chez HPC Wire. La page officielle Archer.

 EPYC continue dans sa mission d'infiltration du marché, et se retrouve au cœur d'un nouveau superordinateur outre-Manche ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !