Alors que dans la série des FPGA Intel-Altera, la gamme Agilex ne souffle même pas encore sa première bougie, le géant bleu remet déjà le couvert, avec une mise à jour de son ancienne génération : les Stratix 10 DX.

 

Rien à voir avec l'API de calcul 3D de Microsoft DirectX, ces DX sont simplement un suffixe signalant des fonctionnalités (et un prix !) encore plus démentielles que les MX précédents - et nous jurons que le BX sortira un jour ici aussi ! Au niveau des améliorations majeures, on retiendra le support de la HBM2 (tout comme les MX, d'ailleurs) jusqu'à 8 Go en version 512 Go/sec ainsi qu'une améioration de l'UPI, l'interconnect maison nommé Ultra Path Interconnect, bidouillé sauce PCIe 5.0 (et ce n'est pas une typo), ce qui n'est pas sans rappeler le Compute Express Link, également dans les cartons de la firme. Niveau performance, le bouzin assumera 22,4 Go/sec par lien UPI - le premier qui sort un UPI-modem gagne sa carte de blagouneur du jour - décoiffant ! Mais par-dessus tout, cette interface permettra d'assurer de la cohérence de cache avec les CPU (Xeon) compatible : la puce pourra tranquillement piocher dans les données du CPU sans pour autant perturber son fonctionnement, c'est-à-dire sans forcer un retour en RAM si lesdites données se retrouvaient malencontreusement dans le L3. Aucun commentaire n'est par contre fait sur la sécurité du bouzin, et il y a fort à parier qu'un canal auxiliaire pourrait facilement être créé reposant sur cette technologie... mais ce n'est pas le sujet ici.

 

intel stratix 10 fpga chip

4 stacks de HBM, deux transceivers, un FPGA : en voilà des chiplets de chez Intel !

 

La série n'est pour le moment composée que de trois modèles : les DX 1100, 2100 et 2800 (la numérotation restant toujours d'une clarté mazoutée chez les bleus) proposant respectivement 1,325, 2,073 et 2,753 millions d'éléments logiques (les unités de base reprogrammables des FPGA de chez Intel), aux prix encore non connus - nous aurions pu nous en douter.

 

Tout cela est bien beau, mais pourquoi relancer une gamme alors que la nouvelle a été déjà, elle aussi, marketée il y a quelques mois ? La réponse est simple : le 10 nm, mon frère ! Hé oui, ces Stratix DX utilisent toujours le 14 nm FinFET version plus-plussé-poussée-dans-ses-limites. Difficile de ne pas y voir un dégorgement des lignes de production, alors même qu'Ice Lake ne brille que par son absence depuis bien trop longtemps. Pas vraiment de quoi rassurer quant au futur de la firme... (Source : WikiChip)

 

 

intel ia inside cdh

 Du PCIe 4.0, des caches cohérents avec le CPU : en dépit du 14 nm, voilà un sacré concentré de technologies ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !