Pour le second jour de cet IDC, Intel nous a permis de rentrer dans l'enceinte de Kyriat Gat, plus connue sous le nom de Fab28. Avec plus de 2800 m², cette usine qui compte 3500 employés sur les ~13 000 présents en Israël représente la seule source de production de masse d'Ice Lake au monde à partir de wafers de silicium de 300 mm, avec des débits de plusieurs milliers de wafers produits par semaine. Certaines lignes sont également en production mixte 14 nm / 10 nm, avec néanmoins un partage du matériel. Néanmoins, c'est bien pour le 10 nanos que l'équipement a été commandé, c'est dire l'importance de la pénurie actuelle.

 

intel fab28 director

Daniel Ben Atar, le directeur de la Fab28 et source de tous ces "bruits"

 

Cette entrevue nous a laissés dans une ironie des plus cocasses. Si vous faites partie les piliers de notre comptoir - et même si vous ne l'êtes pas, en fait - vous avez pu remarquer que ces périodes de prélancement de nouvelles générations sont le terrain propice à de nombreuses fuites, mais aucune ne sont officielles et toutes concernent des produits à venir, que ce soit de leur présence ou de leur performance. Et ici, il s'agit de l'exact opposé. Une multitudes de petites informations concernant des produits parfois déjà sortis, mais du coup toutes officielles sans pour autant qu'il y ait de quantification dans les propos.

 

Commençons par Ice Lake. Seul un die est en production de masse, la version 4 coeurs. Aucune désactivation matérielle ne serait prévue sur celui-ci, cela signifierait la fin définitive des dual-core... sur les premières versions vendues tout du moins. Par contre, ces désactivations sont toujours en place pour les versions serveur, que nous savons de source sûre en production, et ce dans toutes les variantes connues de la Scalable Platform : High Core Count, Mid Core Count et Low Core Count, bien que nous ne savons aucun détail sur le nombre exact de coeurs, encore moins concernant les fréquences ou la date de sortie. De plus, Ice Lake est en 10 nm. Cela semble logique, mais il ne faut pas oublier qu'un unique CPU Cannon Lake, en 10 nm également, avait vu le jour  l'i3-8121U. Issu de la ligne de test à la fab d'Oregon, ce processus a été le premier transfert technologique du type vers l'Israël, les précédents 45 et 22nm ayant été conçus sur place. Par ailleurs, la production serveur serait à terme renvoyée aux États-Unis... Admirez le travail fourni par les équipes de la Fab28.

 

Bien que le 10 nm soit quelque peu modifié pour améliorer son rendement, Ice Lake conserve ses caractéristiques principales (pitch et contact-over-active-gate principalement) : il ne s'agit donc en aucun cas d'un 10 nm+. Ce dernier est bien au programme, tout comme le 10 nm++, et devrait apporter un gain de performance de 10 à 20% (attention, l'évolution de consommation n'est pas précisée !).

 

7nm plans

Petit flash-back de décembre 2018

 

Pour rester sur les processus, un petit retour sur une slide de l'Architecture Day. Intel a mis au point deux versions de son dernier 14nm "mature" : une pour la haute performance et une pour les entrées/sortie. Il s'avère que la haute performance est principalement (seulement ?) présente dans nos PC du bureau, et ce pour une raison simple : Intel a fait le choix sur cette déclinaison d'élargir le pitch et donc de perdre en surface afin de gagner en fréquence - quelque chose d'absolument pas souhaitable pour de l'embarqué... mais cohérent pour les serveurs ou le jeu. Qu'en sera-t-il pour le 10 nm ? Pas de réponse pour le moment. Pour rester en raccord avec l'Architecture Day, la technologie Foveros permettant d'empiler un die 10 nm au-dessus d'un 14 nm n'est absolument pas réalisée en Israël, ce que nous traduisons par une très faible chance de sortie dans l'immédiat. Par ailleurs, les bruits qui courraient comme quoi la production allait bouger vers des wafers de 450mm est désormais sans fondement : les premiers tests ont montré que le surcoût lié à la mise au point d'un nouvel équippement de production dépassait de loin les gains apportés : ça sera donc du 300mm pour un bon moment encore.

 

De quoi rassurer le grand public avant Ice Lake ? À vous de juger, mais au vu des ces informations, il est clair qu'un Ice Lake jeunot aura plus de mal à grimper en fréquence et donc à être aussi véloce en jeu que les ténors actuels tutoyant les 5 GHz sous air... le combat devrait donc principalement se jouer sur la consommation et les ordinateurs portatifs.

 Ice Lake serveur HCC, MCC et LCC en production et un processus bel et bien 10 nm, voilà ce que l'on peut retenir de cette nouvelle journée. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !