"Attention copilote, des bouchons sont à venir sur l'A77 ! Des paquets en provenance du port 3 sont égarés entre le L2 et le L3, ce qui entraîne un stall de 2 à 4 cycles, restez à l'antenne"... Hé oui, ARM vient de dévoiler son nouveau cœur pour SoC mobile : l'A-77. Bon, ce n'est peut-être pas un hommage à notre chère autoroute du centre de la France, mais l'écho reste présent.

 

Pour glisser vers des détails plus techniques et moins géographiques, ce Cortex est le "big" des clusters big.LITTLE de la firme, et pourra être lié avec des confrères jumeaux, des petits A-55 ou encore un cache L3 d'une taille maximum de 4 Mo par la technologie DynamIQ. Notez que ces choix ne sont pas exclusifs : un cluster hétérogène 2 gros + 6 petits équipé de 2 Mo de L3 est parfaitement envisageable.

 

arm a77 overview slide

 

Sous le capot, ASMR ARM annonce des gains en IPC de l'ordre de 20% par rapport à un A-76, bien sympathique si cela se vérifie dans les applications utilisateurs courantes. En effet, la mesure a été effectuée sous SPEC avec une moyenne géométrique, un protocole assez classique pour des CPU de cette taille, mais pas forcément le plus représentatif de la charge de travail d'un smartphone ou d'un ordinateur portable (Windows 10 ARM, c'est de toi dont on parle... si tu es toujours en vie !).

 

Pour ce qui est de la fréquence, les premiers tests sont réalisés à 3 GHz, pas d'évolution depuis l'A-76, car les principaux changements sont cachés : augmentation de la taille du prédicteur de branchement, ajout d'un cache de macro-opérations (une sorte de L0 pour les instructions, un ajout présent chez Intel sur Sandy Bridge permettant de gagner des cycles sur les mauvaises prédictions du composant en amont). Le pipeline est aussi élargi en passant à un décodage à 6 voies et 12 ports de traitement des micro-opérations. La fenêtre de réordonnancement des instructions grandit elle aussi et prend 25% pour atteindre 160 instructions. D'autres améliorations sont également disséminées autour du cache et des bandes passantes, et voilà pour cet A-77.

 

arm logo

 

Maintenant ce design terminé, il faut passer par la case "implémentation matérielle", et c'est à Qualcomm ou Mediatek d'annoncer leurs SoC, pour enfin être introduits dans nos bouzins - probablement des tablettes, des téléphones très-haut-de-gammes ou des ordinateurs portables si Microsoft continue dans sa voie ARM. Rendez-vous dans trois à six mois pour les premiers modèles ? (Source : WikiChip)

 Un nouveau gros design en 7nm chez ARM, avec, pour une fois, une progression poussée sur les performances monocœur. 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !