Hé oui, après toutes les récentes fuites, les GTX Turing sont enfin officielles. Mais NVIDIA n'a pas le monopole des fuites, car c'est au tour des bleus de lâcher un bout de leur plan du côté de Linux. Il faut chercher un peu du côté de perf, l'utilitaire de mesure de performance de l'OS, dans lequel il est fait mention de Cascade-Lake AP.

 

Fer-de-lance de la gamme serveur, cette version Advanced Performance au bon goût de Sunny Cove succèdera normalement à la Scalable Platform (Skylake) en fin d'année, il est donc normal de voir des traces de son support préliminaire à cette période de l'année. Il est par contre un peu plus surprenant, mais néanmoins pas mal rassurant de voir que le bouzin fait mention de multi-die, très probablement selon une disposition similaire aux Threadrippers et autres EPYC lancés par AMD en 2017. Selon les rumeurs, une puce pourrait monter jusque 48 coeurs (et 96 threads) avec pas moins de 12 canaux mémoires, sortez la DDR ! Par rapport à l'oeuvre actuelle, cela représente un peu moins du double des 28 coeurs du Xeon Platinium 8180, mais rien n'est encore garanti sur les futures compatibilités multi-sockets.

 

On ne vous cache pas qu'il existe peu de chances pour voir ces CPUs arriver un jour sur le segment grand public, mais le design serveur finit toujours par influencer la gamme mainstream. Intel va-t-il garder ses design multi-die pour les pros à la manière de NVIDIA et de la HBM ? Mystère mystère, mais la réponse ne devrait pas trop trop tarder ! (Source : Phoronix)

 

linux

 Enfin des chiplets chez Intel, mais pas pour le grand public. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !